Marc Olivier Fogiel

Surprise ! Marc Olivier Fogiel devient directeur de BFMTV

Marc Olivier Fogiel est une personnalité des médias français. Animateur, producteur d’émissions à la télévision, à la radio, il va prendre la direction de la chaîne d’infos BFMTV en juillet prochain. Il s’était donné le week-end de Pâques pour réfléchir et prendre sa décision.

Il va quitter RTL

Après plus de sept ans aux manettes de la tranche 18-20 heures sur RTL, c’est officiel, Marc Olivier Fogiel va devenir directeur général de BFMTV, la chaîne d’infos leader du marché avec une part d’audience assez sympathique. À cinquante ans et après plus de onze ans à l’information sur Europe 1 et RTL, il a besoin de prendre de nouveaux risques et il veut se renouveler. Aller sur BFMTV, c’est pour lui un challenge. Il se dit prêt et complètement mature pour diriger une équipe de rédaction de plus de 250 journalistes. De ce fait, il tourne la page de sa présence à l’antenne et pour Marc Olivier Fogiel, il n’existe aucune ambiguïté. Cela faisait quelque temps que l’ancien directeur voulait lâcher les commandes de BFMTV.

Une évolution logique

Depuis le mouvement des gilets jaunes qui a débuté en novembre dernier, la chaîne d’infos BFMTV a remporté des records d’audience, plus de 20 millions de téléspectateurs ont suivi les événements violents tous les samedis. BFMTV sous pression veut donner une nouvelle impulsion tout en gardant son ADN, la priorité au direct. Pour Marc Olivier Fogiel successivement producteur, animateur et journaliste, c’est une suite logique. Il avait contribué au redressement des audiences d’Europe 1 en 2008. Sa tranche d’infos sur RTL lui a permis d’approfondir les sujets politiques et internationaux. En parallèle, il reprend l’émission le Divan sur France 3.

Un troisième chapitre pour Marc Olivier Fogiel

C’est sans une vive émotion qu’il a annoncé son départ d’RTL pour aller vers de nouvelles aventures en prenant la tête de BFMTV. C’est Thomas Sotto qui va lui succéder sur la tranche horaire 18-20 heures  sur RTL. Père de deux enfants nés par gestation pour autrui aux États-Unis, il explique avoir eu recours à la GPA alors que l’adoption par les couples homosexuels en France n’était pas autorisée. Il se distingue souvent dans ses interviews par un style énergique parfois agressif. En 2006, il précise « quand je suis percutant, c’est toujours avec les forts jamais avec les plus faibles ». Il reconnaît être parfois « horripilant ». Pour Marc Olivier Fogiel va débuter une nouvelle aventure, comme les précédentes, il réussira, car  c’est un battant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *