Accueil / Politique / Christine Boutin estime que « l’homosexualité est une abomination »

Christine Boutin estime que « l’homosexualité est une abomination »

Christine Boutin a évoqué la politique et la sexualité dans un entretien accordé au magazine Charles.

Christine Boutinstanjourdan

Christine Boutin précise qu’elle a été « sidérée », lorsqu’elle a pris connaissance de l’affaire du Sofitel où DSK était impliqué. L’ancienne ministre a pensé au complot politique, car pour elle, c’était « énorme que ça sorte comme ça ». Le magazine Charles dont le 9e numéro a vu le jour ce mercredi 2 avril lui révèle que cette affaire a pris la tournure du viol. Christine Boutin estime qu’elle ne sait pas si ce mot s’applique à cette affaire, mais elle trouve cette affaire très curieuse.

« L’homosexualité est une abomination »

Europe 1 a également eu l’opportunité de relayer les propos sur la sexualité et notamment l’homosexualité. Elle estime que cette orientation « est une abomination, mais pas la personne ». « Le péché n’est jamais acceptable, mais le pécheur est toujours pardonné » explique Christine Boutin qui souhaite préciser qu’elle a des « amis homosexuels, ils sont pécheurs, je suis dans le péché, moi aussi, mais vous ne me verrez jamais faire l’apologie d’un péché ».

La question de l’inceste

Christine Boutin est également revenue sur l’affaire mettant en scène son mari. Lorsque l’ancienne ministre faisait la Une de la presse pour ses propos sur l’homosexualité, certains internautes l’avaient critiqué en précisant qu’elle était incestueuse. Elle précise qu’il n’y « a pas de mal à se marier avec son cousin germain. Ni la République ni ma religion ne me l’interdisent ».

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Carte vitale

Remboursements : les Français ne jouissent pas d’une situation appréciable

Les contrats responsables dévoilés au début de l’année 2016 devaient normalement assurer aux employés un …

Réagissez !