Accueil / Politique / Discours de Valls : ce que le 1er ministre préconise pour la France

Discours de Valls : ce que le 1er ministre préconise pour la France

Manuel Valls passait son grand oral en ce mardi 8 avril 2014. Il a officiellement pris ses fonctions de Premier ministre.

Manuel Valls Fondapol

Les grands axes de la politique de Manuel Valls ont été énoncés pendant un discours de 50 minutes. Avant de rentrer dans le détail des prochaines réformes, le Premier ministre a souhaité saluer Jean-Marc Ayrault puis il a ouvert son discours avec la fiscalité. Il souhaite donc :

  • Un allègement du coût du travail de 30 M d’euros d’ici deux ans
  • La suppression des cotisations patronales à l’URSSAF d’ici un an
  • L’abaissement des cotisations familiales
  • La baisse des cotisations pour les bas salaires

Réduction de la consommation énergétique

En ce qui concerne les comptes publics, Manuel Valls souhaite qu’ils soient redressés. Le nouveau Premier ministre a donc l’intention de réduire d’ici 2017 la dépense de 50 M d’euros. Il a ensuite enchainé sur l’énergie avec la présentation d’une formule bas carbone présentée prochainement. L’objectif est :

  • De réduire de 30 % la consommation d’énergie fossile
  • De  réduire de 40 % les émissions de gaz à effet de serre
  • De réduire le nucléaire dans la consommation de l’électricité

Réforme pour l’éducation

Pour simplifier l’organisation du territoire, le Premier ministre préconise une baisse du nombre des collectivités d’ici 2016. Nous aurons ainsi une diminution de moitié des régions françaises et les conseils généraux seront supprimés d’ici 2021. Manuel Valls a également évoqué l’éducation où il a défendu la réforme des rythmes scolaires, mais un assouplissement sera observé. En France, davantage de logements seront construits et ce secteur est sa seconde priorité.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Carte vitale

Remboursements : les Français ne jouissent pas d’une situation appréciable

Les contrats responsables dévoilés au début de l’année 2016 devaient normalement assurer aux employés un …

Réagissez !