Accueil / Politique / Élections régionales, des statistiques en faveur du Front National

Élections régionales, des statistiques en faveur du Front National

Ce dimanche 6 décembre, les Français étaient attendus aux urnes pour élire les 1557 conseillers généraux et les 153 conseillers territoriaux (Corse, Martinique et Guyane), plus de 21.456 candidats étaient répartis sur 171 listes. Les résultats sont sans appel, le Front National avec sa dirigeante Marine Le Pen a donné à la France une nouvelle couleur politique.

Le Front National arrive en tête dans six régions. Trois semaines après les attentats qui ont frappé la capitale, le scrutin s’est déroulé sous haute surveillance dans plusieurs grandes villes et tout particulièrement à Paris. Mais malgré le risque et la peur des attaques terroristes, les Français ont tout de même été au rendez-vous électoral. Les Républicains avec à sa tête Nicolas Sarkozy se sont prononcés pour le « ni retrait ni fusion » pour les listes du second tour des régionales. L’ancien président de la république sera l’invité du journal de France 2 à 20 heures ce soir quant à Manuel Valls, il sera pour sa part présent sur TF1 au JT de 20 heures selon le Huff.

Le Front National gagne se premier tour des élections régionales

Le parti Socialiste s’est retiré dans plusieurs régions dans le Nord-Pas-de-Calais pour faire barrage au Front National, Marine Le Pen s’est réjouie de cette décision en déclarant que ce parti avait décidé de se « sacrifier ». D’autres candidats ont eux aussi rejoint le mouvement barrage au FN, la secrétaire d’EELV, Emmanuelle Cosse a déclaré qu’elle appellerait à voter « Républicains » dans les régions où le PS se retire des votes de dimanche prochain.

L’impatience du second tour des élections régionales

Le ministre de l’Agriculture, Stéphane le Foll a déclaré ce matin sur l’antenne d’Europe 1 que le PS pouvait encore remporter plusieurs régions, la maire de Paris Anne Hidalgo a souligné être fière des Parisiens, car ils n’avaient pas succombé au FN après les attaques terroristes du Bataclan, des bars et des restaurants seulement 8% pour le parti de Marine Le Pen, en 2014, elle avait obtenu dans ces arrondissements 6%. Entre les candidats qui vont résister, ceux complètement désemparés et ceux qui préfèrent se retirer, que seront les résultats de dimanche prochain, la France aura-t-elle une nouvelle couleur politique ?

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Carte vitale

Remboursements : les Français ne jouissent pas d’une situation appréciable

Les contrats responsables dévoilés au début de l’année 2016 devaient normalement assurer aux employés un …

Réagissez !