Accueil / Politique / François Hollande ironise sur la banderole de démission

François Hollande ironise sur la banderole de démission

François Hollande a inauguré l’Anneau de la Mémoire et il a également ironisé sur la banderole qui lui demandait de démissionner.

François Hollande
François Hollande

Hier, François Hollande lors d’une commémoration en souvenir de la « Grande Guerre » de 14/18 a appelé les « Français à espérer en l’avenir ». Il a également inauguré l’Anneau de la Mémoire en hommage aux soldats morts pour la France. Le chef de l’État a souligné que le fait d’honorer « les morts, c’est donner du sens à la patrie, placer la France devant ses responsabilités internationales ». François Hollande estime qu’il s’agit également d’un moyen de projeter le pays notamment pour le faire avancer.

Des rancœurs face à François Hollande

Le chef de l’État a pu aussi lors de son allocution rappeler que le pays a eu l’occasion de surmonter de nombreuses épreuves « bien plus terribles que les difficultés auxquelles nous faisons face aujourd’hui ». Dans cette journée solennelle, François Hollande a pu subir quelques rancœurs de certains participants et en particulier une banderole. Cette dernière mettait en avant un slogan concernant la démission de François Hollande. Ce dernier n’est pas très aimé et sa cote de popularité a chuté depuis son élection il y a deux ans. Depuis ses interventions, une petite amélioration a été référencée.

François Hollande et son humour

La banderole demandant à François Hollande de quitter son poste de président de la République a pu survoler le mémorial de Notre Dame de Lorette. Ce manifestant a pu rapidement être éloigné de la zone de recueil. Le directeur du mouvement « Hollande démission » a revendiqué cet acte. Le secrétaire d’État aux anciens combattants, Kader Arif a dénoncé cette action « dans un moment d’unité, dans un moment d’hommage ». Il estime qu’il s’agit d’un « geste imbécile » selon La Montagne. François Hollande a souhaité ironiser lors de son passage en révélant avec beaucoup d’humour : « tiens voilà un drone autorisé ».

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Pesticides

Plus de 90% de la population est contaminé par les pesticides

De nombreuses polémiques voient le jour en ce qui concerne les perturbateurs endocriniens et leurs …

Réagissez !