LOADING

Type to search

François Hollande : une Légion d’honneur éventuellement donnée aux victimes d’attentats

2 années ago
Share

Cette question est à l’ordre du jour, François Hollande voudrait rendre hommage à toutes les victimes tombées sous les balles des terroristes le 13 novembre dernier et selon certaines informations, il pourrait leur remettre à titre posthume la Légion d’honneur. Cette mesure est particulièrement exceptionnelle et avant de vraiment connaitre sa décision, le président de la République devra se concerter avec les familles des victimes.

Comment accorder cette décoration à toutes les victimes de ce 13 novembre dernier, certaines sont de nationalité étrangère. Le chef de l’état qui a réfléchi à cette proposition devra s’entretenir avec le grand chancelier de la Légion d’honneur pour mettre au point la façon de concilier la remise de cette distinction avec la procédure officielle, mais quoi qu’il en soit, le chef de l’état aura le dernier mot, il décidera comment accorder cette décoration aux victimes.

François Hollande pourrait donner la Légion d’honneur

L’Élysée va sans doute recevoir toutes les familles des victimes et tous les proches des nombreux blessés et avec François Hollande, ils pourront parler des problèmes financiers et psychologiques qu’ils peuvent rencontrer après cette difficile épreuve, le président de la République ne veut pas que toutes ces personnes subissent des épreuves supplémentaires liées aux soins et aux indemnisations. François Hollande avait remis la Légion d’honneur à certaines victimes des attentats de janvier, l’urgentiste Patrick Pelloux, l’agent de maintenance de Charlie Hebdo, le policier tué devant le journal et celui chargé de la sécurité, la policière tuée à Montrouge selon Europe 1.

Une telle Légion demandera une modification du code proposé par de Gaulle

La Légion d’honneur a été instaurée en 1802 par Napoléon Bonaparte, elle récompense le mérite militaire ou civil rendu à la nation. Après la première et la Deuxième Guerre mondiale, elle a été décernée à des militaires et des civils qui s’étaient battus. Le code de la Légion d’honneur a été remanié par le général de Gaulle en 1962, un article autorise la remise de cette distinction à titre posthume à une personne décédée dans l’exercice de ses fonctions. Pour décorer les victimes des attentats du 13 novembre dernier, il faudra remanier le code voulu par le général de Gaulle.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *