Accueil / Politique / Généralistes déçus : les médecins menacent de continuer la grève

Généralistes déçus : les médecins menacent de continuer la grève

Les généralistes ont rencontré Marisol Touraine, mais la déception est au rendez-vous. Les médecins veulent continuer la grève.

Médecins
Médecins

Marisol Touraine et les médecins généralistes sont sans doute dans une impasse. D’un côté, ils veulent davantage de moyens et de l’autre la ministre de la Santé souhaite imposer sa loi. Depuis la mi-décembre, les cabinets ferment leurs portes pour illustrer leur mécontentement auprès du gouvernement. La discussion planifiée ce lundi n’a pas été à la hauteur de leurs espérances et ils menacent de continuer le chemin de la grève. Concrètement, ils demandent une revalorisation du tarif et ils ne veulent pas que le tiers payant soit généralisé dès 2017.

Les médecins généralistes n’ont pas eu de réponses concrètes

Les médecins généralistes ont donc commencé leur mouvement pendant les fêtes de Noël et ceux qui reçoivent les patients ont décidé de faire la grève de la carte vitale. L’objectif consiste à créer une surcharge de travail pour l’Assurance maladie et montrer une nouvelle fois leur mécontentement. En ce qui concerne Marisol Touraine, elle reste ferme sur le tiers payant qui permettrait à tous les patients de ne plus avancer les frais lors d’une visite chez le médecin. Dans un premier temps, cela serait proposé au cours de cette année aux bénéficiaires de l’ACS (Aide à la Complémentaire Santé). Deux ans plus tard, la ministre de la Santé voudrait généraliser ce procédé.

Un groupe de travail pour les médecins généralistes

Les médecins généralistes ont été écoutés et entendus par les politiques, mais en retour, ils n’ont reçu « aucune réponse satisfaisante » selon le président du SNJMG (Syndicat de Jeunes Médecins Généralistes). En parallèle, Marisol Touraine a promis de développer un groupe de travail dans l’objectif de trouver des solutions pour améliorer la médecine généraliste. Même s’il y a une légère avancée et une écoute, le mouvement de grève des professionnels de la santé ne semble pas prendre fin tant que la loi ne sera pas profondément modifiée.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Pesticides

Plus de 90% de la population est contaminé par les pesticides

De nombreuses polémiques voient le jour en ce qui concerne les perturbateurs endocriniens et leurs …

Un seul commentaire

  1. Leur demande est outrancière pour leurs clients, car il y a bien longtemps qu’ils n’ont plus de patients !
    J’ai honte pour eux !
    Ils insultent leurs clients en voulant les spolier au nom de la santé.
    Les a t-on condamné pour le médiator prescrit a tort ?
    Ou ses médicaments prescrits en fonction des cadeaux des labos ?
    Les a t-on condamnés pour leurs erreurs et leurs errances ?
    Petits bourgeois et souvent fils de bourgeois dans quel monde vivez-vous ?

Réagissez !