Accueil / Politique / Gérard Longuet : un chômage engendré en partie par des Français qui ont des poils dans les mains

Gérard Longuet : un chômage engendré en partie par des Français qui ont des poils dans les mains

Gérard Longuet a accordé une interview télévisée à Public Sénat dans laquelle il précise que les Français ont parfois des poils dans les mains. Cela pourrait donc favoriser le chômage, ses propos ne sont pas passés inaperçus.

Le chômage est un véritable fléau pour la France, car depuis quelques années, la courbe prend la même direction. François Hollande s’était fixé un objectif, celui de l’inverser, mais le président de la République ne semble pas combler ses attentes et celles des Français. Ces derniers ne seraient toutefois pas très participatifs, car dans Preuves par 3, Gérard Longuet ne mâche pas ses mots et il dit explicitement que les Français ont des poils dans la main.

Des Français qui renoncent à travailler malgré les propositions

À la question posée sur la formation professionnelle, Gérard Longuet estime qu’il faut le savoir, des Français renoncent, car c’est trop difficile, le secteur ne correspond pas aux attentes ou le lieu est trop loin… Nous pourrions penser qu’il ne faut pas généraliser, car certes si certains sont quelque peu feignants, d’autres font leur possible pour trouver du travail et ils n’ont pas de propositions. L’ancien ministre de la Défense révèle que des employeurs sont face à un dilemme lorsque des Français viennent pointer et informent qu’ils préfèrent attendre encore un peu.

Un chômage aussi expliqué par des charges importantes

Certes, ce problème n’est pas le seul qui permet d’expliquer la hausse du chômage et Gérard Longuet en est conscient, il révèle que le coût du travail a tendance à être écrasé par les charges. De ce fait, des employeurs n’ont malheureusement pas les moyens d’embaucher et cela a donc des répercussions sur la courbe du chômage qui ne cesse de croître depuis quelques années. Pour ce sénateur, le nombre d’heures par semaine n’est pas assez important et celui des semaines est également problématique.

Gérard Longuet, Capture écran

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Carte vitale

Remboursements : les Français ne jouissent pas d’une situation appréciable

Les contrats responsables dévoilés au début de l’année 2016 devaient normalement assurer aux employés un …

Réagissez !