Accueil / Politique / Grippe aviaire : la production de canards devrait reprendre au milieu du mois d’Août

Grippe aviaire : la production de canards devrait reprendre au milieu du mois d’Août

Les exploitations de palmipèdes du sud-ouest ont subi un vide sanitaire très important suite au virus de la grippe aviaire qui rappelons-le n’est pas transmissible à l’homme. Il a été identifié dans plus de 77 élevages dans près de 9 départements.

La fin du vide sanitaire rassure les producteurs de volailles

Depuis le début de la semaine, la production peut désormais reprendre. Des milliers de canards et d’oies ont été tués en guise de prévention. Le vide sanitaire qui a pris fin est un grand soulagement pour tous les éleveurs, mais la reprise devrait être difficile et les futures ventes vont-elles rebondir ? Les consommateurs ne seront-ils pas méfiants. En ce qui concerne les prix, vont-ils s’envoler, les amateurs de foie gras en achèteront-ils pour garnir leur table de fin d’année ?

La grippe aviaire devrait être un mauvais souvenir dans quelques semaines

Toutes ces questions, il va falloir attendre un peu pour pouvoir y répondre correctement. Noël prochain sera sans doute le test ultime pour tous les éleveurs de volailles et producteurs de foie gras. Les prix qui vont sans doute augmenter suite à ce vide sanitaire vont peut-être décourager les consommateurs. Le foie gras pourrait bien se faire rare sur les tables de fin d’année. L’épidémie qui a eu lieu est selon le ministre de l’Agriculture sans précédent.

Durant cette période, les éleveurs ont dû désinfecter les locaux pour pouvoir de nouveau accueillir les canards et autres oisillons courant Mai et les palmipèdes dès le mois de Juillet prochain et tout cela avec une surveillance renforcée, la grippe aviaire malgré son intensité devrait être plus qu’un mauvais souvenir.

Une année 2016 rythmée par une baisse des canards

Les éleveurs ont eu jusqu’au 29 Avril pour déposer une demande d’indemnisation, plus de 130 millions d’euros ont été prévus à cet effet, puis 220 millions d’euros seront consacrés pour la remise en conformité des locaux. Le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll a souligné que ces aides allaient permettre aux éleveurs de voir l’avenir avec un peu plus de sérénité, les premières indemnisations seront versées en Mai et en Juin.

Après cet épisode, il va sans dire  que le foie gras devrait connaitre des hausses de prix sensibles et qu’il devrait peut être se raréfier sur les tables de fin d’année, car il y a eu 9 millions de canards en moins pour cette année 2016. Des faits soulignés par le président interprofessionnel des palmipèdes à foie gras.

Canard, Pixabay – WimdeGraaf

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Carte vitale

Remboursements : les Français ne jouissent pas d’une situation appréciable

Les contrats responsables dévoilés au début de l’année 2016 devaient normalement assurer aux employés un …

Réagissez !