Accueil / Politique / Jours fériés et le Medef : un retrait pour des économies

Jours fériés et le Medef : un retrait pour des économies

Les jours fériés pour le Medef sont trop nombreux, ce qui entraîne des coûts astronomiques, ce qui sera le cas pour le mois de mai.

Photo d'illustration pour la détente
Photo d’illustration pour la détente

Les jours fériés sont intéressants pour le repos, mais ils sont désastreux pour les entreprises et le budget de la France. L’Insee a estimé qu’un milliard d’euros étaient perdus pour un jour férié. De ce fait, le mois de mai pourrait coûter aux alentours de 5 milliards d’euros, ce qui représente une perte astronomique et dévastatrice pour le pays. Dans une interview accordée au Parisien, le vice-président du Medef a fait part de ses craintes, selon lui la perte de deux jours engendre « un point de PIB supplémentaire, soit 100 000 emplois ».

La piste du Medef sur les jours fériés en France

Le Medef avait donc révélé qu’il serait intéressant de supprimer deux jours fériés, car les dégâts au sein d’une société ne sont pas faibles. En effet, le mois de mai peut s’avérer problématique, car il faut savoir qu’un pont coûte donc deux journées et même trois si les salariés prennent du repos entre un pont et un week-end. Le vice-président estime qu’il ne peut pas se prononcer sur la suppression de deux jours fériés, car c’est un débat de société, mais il serait peut-être judicieux d’y penser.

Des jours fériés à supprimer pour gagner du PIB

En supprimant quelques jours fériés, un impact positif pourrait être enregistré sur le PIB français. Ce dernier est réduit de -0.4 % pour chaque jour chômé. De ce fait, les conséquences dans le monde de l’industrie ne sont pas à prendre à la légère notamment lorsque la situation de crise est observée. Par rapport à certains pays, la France est assez bien lotie en matière de jours fériés comme le rappel le journal, car le Royaume-Uni en comptabilise par exemple 8 contre 14 pour l’Espagne. Toutefois, la suppression des jours fériés pourrait ne pas être du goût de certains Français qui restent accrochés à ces journées chômées.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Carte vitale

Remboursements : les Français ne jouissent pas d’une situation appréciable

Les contrats responsables dévoilés au début de l’année 2016 devaient normalement assurer aux employés un …

Réagissez !