LOADING

Type to search

Marine Le Pen : sur Twitter, elle pointe du doigt un journaliste télé

jen 2 années ago
Share

Marine Le Pen a déjà fait connaitre sa position sur les migrants et sur Twitter, elle donne désormais son avis sur un journaliste télé.

Marine Le Pen

Marine Le Pen / Crédit Photo : Wikimédia – Claude TRUONG-NGOC

Marine Le Pen connait le pouvoir des réseaux sociaux et elle diffuse massivement du contenu sur Facebook ou encore Twitter. Le site de microblogging permet de partager rapidement des idées et dernièrement, elles se focalisent autour de la question des migrants. Ces derniers selon elle ne doivent obtenir aucun droit, car la France n’a plus les moyens de leur venir en aide. En parallèle, elle a décidé de lancer un appel sur la même plateforme à destination d’un journaliste télé qui exerce sur BFMTV.

La chaîne BFMTV pointée du doigt pour le traitement du groupe européen

Marine Le Pen a révélé sur son compte Twitter que le traitement de l’information faisant référence à la création de son groupe pour l’Europe était « absolument honteux ». Elle fait ainsi un appel en direction des internautes en leur demandant de relayer l’information pour que le principal concerné soit informé. Rapidement, le tweet a fait son effet et la chaîne BFMTV comparée par Marine Le Pen à Fox News décide de répondre dans un communiqué toujours relayé sur le compte Twitter de la présidente du Front National. Il faut noter que cette comparaison n’est pas aléatoire.

BFMTV répond à Marine Le Pen

En effet, la chaîne américaine Fox News a tendance à prendre position lors du traitement de l’information notamment en se plaçant du côté des républicains. Marine Le Pen a eu le droit à une réponse de BFMTV qui n’hésite pas à souligner que la chaîne française n’accorde aucune attention particulière à un parti et aucun n’est donc privilégié. Elle stipule que la comparaison avec Fox News n’est pas envisageable, car cette dernière est ouvertement partisane. La chaîne s’étonne également de cette révélation de Marine Le Pen, car BFM n’aurait fait que partager les données.

Tags:

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *