LOADING

Type to search

Tags:

Marisol Touraine : la ministre se dresse contre l’e-cigarette au cannabis

3 années ago
Share

Marisol Touraine n’a pas l’intention de rester les bras croisés face à la commercialisation d’une e-cigarette au cannabis et légale.

Marisol Touraine

Marisol Touraine

Marisol Touraine réagit à l’actualité et notamment celle qui concerne l’invention de trois protagonistes. Ces derniers ont l’intention de commercialiser en 2015 une cigarette électronique au cannabis. Elle sera légale grâce à sa faible composition en THC et elle aurait pour objectif de soulager les malades de la sclérose en plaques. Toutefois, la nouvelle n’est pas au goût de la ministre de la Santé qui réagit quelques heures après le relais de cette information. Elle estime que ce mode opératoire pourrait inciter les consommateurs à avoir recours à cette substance illicite.

Une e-cigarette au cannabis contestée par Marisol Touraine

Il ne faut pas oublier que le cannabis est une drogue interdite en France et pour Marisol Touraine, cette e-cigarette pourrait inciter à la consommation. Pourtant, cette dernière a obtenu l’autorisation pour la commercialisation, mais la ministre de la Santé n’a pas l’intention de rester de marbre. Selon une information de RTL, elle a décidé de saisir le juge, car son objectif consiste à faire interdire ce joint électronique sur le sol français. Elle a donc demandé une étude très précise sur la situation de ce produit qui aurait un côté néfaste.

Marisol Touraine ne veut pas d’e-joint en France

En effet, les consommateurs de cette e-cigarette électronique au cannabis pourraient être incités à avoir recours à cette drogue. Marisol Touraine n’a donc pas l’intention d’entendre l’argumentation des protagonistes à l’origine de ce procédé. Ils estiment que cet e-joint pourrait au contraire détourner les consommateurs de cette substance illicite. Or, la ministre de la Santé qui met un point d’honneur à la lutte contre le tabac estime qu’elle est opposée à cette commercialisation. Il faut noter en parallèle qu’elle n’avait pas très bien accueilli les cigarettes électroniques dans les lieux publics, car selon la ministre, elles incitent les plus jeunes à débarquer sur le secteur du tabagisme qui tue de nombreuses personnes chaque année.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *