Morlaix : l’exaspération des légumiers n’a pas chuté

Depuis les graves débordements qui se sont déroulés à Morlaix vendredi dernier, l’exaspération des légumiers n’a pas chuté.

Agriculture
Agriculture

Les Bretons ont rejoint le mouvement et promettent d’autres actions spectaculaires. La chute des cours, l’embargo russe sur les fruits et les légumes, la production abondante de céréales et la difficulté des éleveurs bovins font souffrir notre monde agricole. En Bretagne, le patron volailler, Tilly-Sabco a déclaré la mise en cessation de paiement de son entreprise, une filière qui employait 340 personnes selon La Montagne. Les cours à l’expédition affichent une baisse de 10 % à 30 % par rapport aux années précédentes selon l’interfel.

La colère gronde et s’accroît

Les pommes, poires et carottes sont concernées. Les producteurs de fruits et de légumes sont à la merci des importations espagnoles, mais également « du comportement de la grande distribution qui appuie encore plus pour écraser les marges » a dénoncé le président des chambres. Il faut espérer qu’un dialogue puisse avoir lieu pour qu’enfin le monde agricole puisse vivre décemment au risque de voir éclater d’autres débordements irrémédiables. Dans certaines régions de France, la situation s’avère être catastrophique notamment en Auvergne. Au niveau national, une chute de 15 % par rapport à l’année dernière a été observée.

L’Agriculture est malmenée en France

Le monde paysan auvergnat est donc en colère et avant les manifestations de Morlaix, des actions avaient été réalisées à Clermont-Ferrand où la préfecture de la région avait été tapissée avec du fumier. Ainsi, selon La Montagne, « l’Auvergne et le Massif Central dans son ensemble restent les parents pauvres de l’agriculture hexagonale ». La situation est donc dramatique puisque la France est en train de perdre son agriculture et les paysans ont quelques difficultés pour résister face à la grande distribution où les prix sont beaucoup plus bas. Ainsi, certains agriculteurs perdraient moins d’argent en jetant leur marchandise.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Pesticides

Plus de 90% de la population est contaminé par les pesticides

De nombreuses polémiques voient le jour en ce qui concerne les perturbateurs endocriniens et leurs …

Réagissez !