Accueil / Politique / Najat Vallaud-Belkacem traite l’école comme une famille nombreuse

Najat Vallaud-Belkacem traite l’école comme une famille nombreuse

Pour Najat Vallaud-Belkacem, l’école doit être traitée comme une famille nombreuse et personne ne doit être laissé sur le bas côté de la route.

Najat Vallaud-Belkacem
Najat Vallaud-Belkacem / Crédit Photo : Capture France 3

Najat Vallaud-Belkacem s’est attiré les foudres après avoir mis en place le décret pour la réforme du collège. Les internautes avaient même relayé une pétition sur Twitter, d’autres ont crié au scandale à cause d’un passage en force et des citoyens n’ont pas hésité à critiquer avec violence parfois. La ministre de l’Éducation tente de garder le cap et elle a maintenu sa direction, à savoir mettre en place cette réforme. Najat Vallaud-Belkacem est arrivée souriante à Reims même si le maire n’était pas présent pour l’accueillir.

Najat Vallaud-Belkacem à Reims a été applaudie lors de son discours

La ministre de l’Éducation participait ainsi à l’ouverture du congrès de la FCPE et elle a serré quelques poignées de mains avant de proposer son discours qui s’articulait autour de l’école d’aujourd’hui. Le président national de la FCPE était toutefois en accord avec cette réforme qui sera bénéfique pour les élèves. De ce fait, les parents d’élèves ont été nombreux à l’applaudir notamment lorsqu’elle a fait quelques annonces concernant la proposition de 30 nouvelles unités d’enseigne autisme qui seront ouvertes à la rentrée prochaine. Dans une interview accordée à France 3 Champagne-Ardenne, Najat Vallaud-Belkacem a fait part de son ressenti.

L’école doit être gérée comme une famille nombreuse selon la ministre

La ministre de l’Éducation estime que l’école est comme une famille nombreuse. Les parents ne délaissent pas les enfants qui sont moins forts au profit de ceux qui sont meilleurs. Najat Vallaud-Belkacem souhaite ainsi aider tous les élèves de l’école de la République en s’adaptant à tous les profils en répartissant les efforts pour permettre aux élèves moins bons de s’élever et à ceux qui sont plus forts d’aller un peu plus loin. Désormais, pour mettre en place toutes les modalités d’application de la réforme du collège, la ministre de l’Éducation appelle tous les syndicats autour d’une table.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Carte vitale

Remboursements : les Français ne jouissent pas d’une situation appréciable

Les contrats responsables dévoilés au début de l’année 2016 devaient normalement assurer aux employés un …

Un seul commentaire

  1. Sait-elle seulement ce que c’est que de gérer une famille nombreuse??? NON!

Réagissez !