LOADING

Type to search

Nicolas Sarkozy : une candidature malgré l’actualité juridique

3 années ago
Share

Hier, des juges ont ouvert une nouvelle enquête qui concerne Nicolas Sarkozy. Ce dernier se présente à l’UMP malgré cette actualité brûlante.

Nicolas Sarkozy

Nicolas Sarkozy

Un proche de Nicolas Sarkozy, Éric Cesari a été mis en examen pour « abus de confiance, recel et complicité ». Ce dossier s’avère être gênant pour l’ancien chef de l’État confronté aux comptes de sa dernière campagne. L’affaire Bygmalion fait donc de grands bruits et certaines voix se dressent contre l’ancien Président de la République notamment pour lui rappeler son rôle. Depuis octobre 2013, le parquet de Paris a ouvert une enquête pour détournement de fonds publics sur son meeting de Toulon en 2011.

Une candidature complexe pour Nicolas Sarkozy

L’actualité juridique pour Nicolas Sarkozy est donc intense avec des accusations de financement libyen, un arbitrage dans l’affaire Bernard Tapie où une escroquerie en bande organisée a été référencée. Selon le journal Le Monde, le dossier pourrait devenir plus pesant pour Nicolas Sarkozy notamment pour un financement illégal de campagne électorale. Nicolas Sarkozy se retrouve donc au cœur de plusieurs affaires juridiques et certains Français se demandent comment il peut oser se présenter pour l’UMP. D’autres ont tendance à prendre sa défense en dévoilant un acharnement, mais certains préfèrent se tourner vers Alain Juppé.

Nicolas Sarkozy au cœur du Sarkothon et de Bygmalion

Pour l’élection du nouveau président de l’UMP, Nicolas Sarkozy sera dans la course, mais il porte avec lui plusieurs fardeaux. Le Sarkothon est donc visé dans cette nouvelle information judiciaire, car de fausses factures à hauteur de 18 556 175.95 euros auraient été adressées en 2012. L’ancien chef de l’État aura donc des difficultés à sortir la tête de l’eau notamment si l’enquête prend en compte une fraude électorale. Dans ce cas de figure, le degré de connaissance de Nicolas Sarkozy devrait être évalué, mais d’autres fausses factures selon le Journal du Dimanche auraient été rédigées en 2011 pour les comptes du parti.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *