Accueil / Politique / Les Républicains : Sarkozy ne fait pas l’unanimité, les Français prévoient une implosion

Les Républicains : Sarkozy ne fait pas l’unanimité, les Français prévoient une implosion

Chez Les Républicains, rien ne va plus selon les Français qui sont nombreux à décrier Nicolas Sarkozy. Ce dernier n’est donc plus dans le cœur de nombreux habitants et François Hollande serait même devant lui lors d’un premier tour des présidentielles.

Nicolas Sarkozy est revenu dans le monde de la politique française en pensant qu’il allait sans doute sauver le pays, mais la réalité est bien différente et l’accueil n’est peut-être pas celui escompté. Paris Match et iTélé ont demandé un sondage Odoxa et le résultat montre que 67% des sondés s’attendent à une implosion chez le parti Les Républicains.

À droite et à gauche, la décision de Nicolas Sarkozy n’est pas approuvée

C’est le résultat des élections régionales qui est à l’origine de ces débats, car Nicolas Sarkozy n’a pas eu la réaction souhaitée lorsqu’il a opté pour Wauquiez tout en envoyant sur la touche NKM. L’homme politique a eu l’occasion de gagner une grande région (Rhône-Alpes-Auvergne), ce qui le propulse dans les petits papiers du président du parti. Toutefois, les sympathisants ne semblent plus aussi enthousiasmer par Nicolas Sarkozy, car l’éviction de NKM est désapprouvée par 72% des sympathisants de gauche contre 61% à droite et 46% chez les Républicains. Aujourd’hui, il se dresse comme le principal opposant de François Hollande même si personne ne sait s’il se présentera.

Nicolas Sarkozy ne ferait pas le poids contre François Hollande

Dans ce cas, face à François Hollande, il n’aurait pas l’occasion de le devancer même si l’homme politique de gauche a lui aussi déçu. Cela montre que les actions de l’ancien chef de l’État ont laissé des marques. Il ne fait donc pas l’unanimité auprès des Français et ce n’est pas le cas au sein de son propre parti. Christian Estrosi qui a pu obtenir une région grâce aux reports de votes a révélé dans Paris Match qu’il désapprouvait un discours toujours plus à droite.

Nicolas Sarkozy, Wikimédia – World Economic Forum

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Carte vitale

Remboursements : les Français ne jouissent pas d’une situation appréciable

Les contrats responsables dévoilés au début de l’année 2016 devaient normalement assurer aux employés un …

Réagissez !