Accueil / Politique / Ségolène Royal en guerre contre le Nutella s’attire les foudres de l’Italie

Ségolène Royal en guerre contre le Nutella s’attire les foudres de l’Italie

Ségolène Royal s’attaque au Nutella, l’emblème de tous les gourmands. L’Italie n’a pas apprécié cette prise de position et le fait savoir au monde entier.

Ségolène Royal
Ségolène Royal / Crédit Photo : Wikimédia – Guillaume Paumier

La ministre de l’Écologie est très remontée contre la marque « Ferrero », la firme italienne fabrique cette célèbre pâte à tartiner tellement appréciée par tout le monde, elle trône sur les tables du petit déjeuner, du goûter, des anniversaires, elle s’invite facilement dans les chambres des adolescents pour combler une petite faim ou palier à une simple gourmandise. Ségolène Royal était l’invitée du « petit journal » de canal + lundi soir, la ministre a lâché une bombe : « il faut arrêter de manger du Nutella », l’animateur a rétorqué que c’était pourtant délicieux, mais la ministre convaincue de son affirmation a souligné que le Nutella était responsable de la déforestation, les arbres producteurs de cette huile ont remplacé les arbres initiaux, l’huile de palme représente pour le pays un pouvoir économique important, mais une catastrophe pour la nature, on a récolté 56 millions de tonnes d’huile palme en 2013.

Ferrero répond à Ségolène Royal à propos du Nutella

Le groupe italien qui dirige la firme « Ferrero » a déclaré suite aux attaques de la ministre française qu’il avait pris depuis peu des dispositions pour limiter l’approvisionnement en huile de palme. Espérons qu’un jour cette huile se raréfie pour laisser place à des nutriments plus sains et surtout que le drame géographique qui est en train de se passer s’arrête dans des délais raisonnables. La ministre de l’Écologie n’est pas seulement en guerre contre le  Nutella, elle voudrait également supprimer des rayons de tous les supermarchés et de toutes les jardineries le « Roundup ».

Ségolène Royal s’attaque aussi à Roundup

Ce produit contient effectivement du Glyphosate, il est extrêmement cancérigène, la ministre s’est rendue dans une jardinerie du Val-de-Marne dans la journée de mardi pour retirer des rayons le produit incriminé. La ministre de l’Écologie voudrait dès le 1er janvier 2016 que les herbicides soient retirés des rayons de vente pour les particuliers et tous les jardiniers.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Carte vitale

Remboursements : les Français ne jouissent pas d’une situation appréciable

Les contrats responsables dévoilés au début de l’année 2016 devaient normalement assurer aux employés un …

Un seul commentaire

  1. Segolene ne reflechie pas et elle se moque des salariés travaillant dans cette entreprise normande et de plus dans une vallée ou il n’y a plus d’industries et se dmoque des entreprises qui fournissent du travail en France.

Réagissez !