Accueil / Politique / Transition énergétique : Hollande ne tiendra pas sa promesse

Transition énergétique : Hollande ne tiendra pas sa promesse

La transition énergétique faisait partie de la liste de François Hollande, mais malheureusement les écologistes sont déçus par ce nouveau rebondissement.

Transition énergétique, énergie renouvelable
[/media-credit] Transition énergétique, énergie renouvelable
La transition énergétique est au cœur d’une polémique puisque le Président de la République ne comblera pas les attentes des écologistes. Ce dossier est assez important notamment pour le devenir de la France et surtout de la planète. Cette transition énergétique évoque donc le passage entre l’énergie utilisée actuellement par notre pays à un autre système davantage respectueux de l’environnement. En effet, ce dossier concerne par conséquent l’utilisation massive des ressources renouvelables en mettant de côté celles qui sont caractérisées de non renouvelables.

Hollande ne tient pas sa promesse pour la transition énergétique

En septembre 2013, François Hollande avait évoqué le dossier de la transition énergétique lors de la seconde conférence environnementale. Le président de la République exprimait l’année dernière son intention de conclure ce dossier d’ici la fin de l’année 2014. Les écologistes attendaient par conséquent une étude dans les prochains mois, mais un chamboulement de taille vient d’être observé. En effet, l’adoption de la loi ne sera pas prévue avant le printemps 2015 selon une annonce de Matignon. Cette dernière a fait sortir Nicolas Hulot de son silence qui a partagé son point de vue dans le Journal du Dimanche.

Nicolas Hulot inquiet pour la loi de la transition énergétique

L’envoyé spécial pour la protection de la planète estime que le report de la transition énergétique « n’est pas acceptable ». Les écologistes attendent cela depuis « mille jours » et ils espèrent qu’il n’y aura pas un « renoncement de trop ». Toutefois, Nicolas Hulot reste sur la réserve en évoquant la transition énergétique, car il attend « de savoir ce qu’il y aura vraiment dans cette loi ». François Hollande est donc attendu au tournant, car selon le défenseur de la planète, de nombreuses discussions ont été nécessaires pour obtenir cette loi et si elle ne débouche sur rien « plus personne, et moi le premier ne pourra et ne voudra continuer à participer à ce type de consultations ».

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Carte vitale

Remboursements : les Français ne jouissent pas d’une situation appréciable

Les contrats responsables dévoilés au début de l’année 2016 devaient normalement assurer aux employés un …

Réagissez !