Voiture propre : une aide de 10 000€ et une nouvelle pastille

La voiture propre est dans le collimateur de Ségolène Royal et du gouvernement. Ils ont décidé de mettre en place quelques mesures pour limiter la pollution.

Segolène Royal
Segolène Royal

La pollution, un problème de santé publique qui intéresse 60 % des Français. Plusieurs décisions ont été décidées pour favoriser l’achat d’une voiture électrique, une aide pouvant aller jusqu’à 10 000 euros à partir du mois d’avril et pour profiter de ce super bonus il faudra mettre à la casse sa voiture de plus de 13 ans et résider dans une zone concernée par un plan de protection de l’atmosphère. 48 % des Français habitent dans ces zones, donc les conducteurs qui résident dans un milieu rural ou à la périphérie de celles-ci ne sont pas concernés par cette aide. Une voiture électrique varie de 11 900 à 38 000 euros et l’autonomie varie de 40 à 150 kilomètres et selon le prix de l’automobile achetée le montant du super bonus pourra varier.

Ségolène Royale part en guerre contre la pollution

Ségolène Royale a insisté sur les améliorations que le gouvernement allait apporter pour notre qualité de l’air, des certificats de couleur différente seront créés et apposés sur les véhicules en fonction des seuils d’émissions polluantes. Cela rappelle la pastille verte qui avait été instaurée en 1998,mais celle-ci permettait aux véhicules les plus respectueux de l’air de circuler les jours de pics de pollution, les plus propres auront un certificat vert et ils pourront rouler même dans les zones ou la circulation est alternée et restreinte. François Hulot a apprécié cette nouvelle vignette verte, il est aussi très content d’apprendre qu’une prime de 500 euros sera distribuée à tous les ménages exonérés d’impôts sur le revenu pour remplacer leur diesel par une voiture à essence neuve ou d’occasion.

Booster la vente des voitures propres

Toutes ces mesures arrivent après deux mois de la conférence environnementale où il y avait eu 150 propositions débattues. Rappelons que seulement 10 560 véhicules électriques ont été vendus en 2014 soit 30 % du marché automobile. Ségolène Royale veut que l’administration donne l’exemple comme le fait le gouvernement, elle a indiqué aussi qu’un crédit d’impôt serait instauré pour aider tous les particuliers qui souhaitent s’équiper d’une borne de recharge électrique personnelle.

Partagez notre article !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur skype
Skype
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Continuez la lecture !