LOADING

Type to search

Tags:

Xavier Bertrand fait le point et tacle Nicolas Sarkozy

3 années ago
Share

Xavier Bertrand a décidé de faire le point alors que l’UMP se retrouve dans une phase assez complexe. Il tacle au passage Nicolas Sarkozy.

Xavier Bertrand

[/media-credit] Xavier Bertrand

Xavier Bertrand évoque les dernières affaires qui ont chamboulé le parti de droite depuis quelques mois. Après une défaite face à François Hollande en 2012, l’UMP a été devancé par le FN dans plusieurs villes notamment aux municipales ou encore aux Européennes. L’affaire Bygmalion a également perturbé les sympathisants et l’ensemble des Français. De plus, une nouvelle affaire fait la Une de l’actualité en cette fin de week-end. Christian Jacob, le président du groupe parlementaire UMP a précisé à l’AFP que le parti de droite était dans une situation complexe.

Xavier Bertrand essaye de tirer les leçons de l’échec de 2012

Il y avait un trou dans la trésorerie et « comme les finances du groupe le permettaient, on a fait un prêt de 3 millions d’euros au parti ». L’UMP se divise une nouvelle fois, car apparemment tous les membres n’étaient pas au courant. En parallèle, Xavier Bertrand estime que ces dossiers, dont celui de l’affaire Bygmalion, ont tendance à jeter « un doute terrible sur la campagne présidentielle de 2012 et sur l’UMP ». En faisant le point dans le Journal du Dimanche, le député UMP tacle Nicolas Sarkozy et notamment sa campagne. Il rebondit sur les propos de l’ancien président de la République qui voudrait « tout changer ». Il précise dans cet entretien qu’il ne se trompe pas d’adversaire, mais il a le droit selon lui de « tirer les indispensables leçons de l’échec de 2012 ».

Xavier Bertrand critique la politique de Nicolas Sarkozy

Par conséquent, pour Xavier Bertrand, l’ancien président « ne changera jamais ». Le député UMP explique que cette promesse était déjà à l’ordre du jour en 2007 lors de la première campagne de Nicolas Sarkozy. Toutefois, comme elle n’a pas été concrétisée pendant son mandat, il estime que c’est l’une des raisons qui expliquent l’échec de 2012. Xavier Bertrand estime qu’il a été un « ministre loyal » et il a donc mis en place de nombreuses réformes, mais selon lui la politique de Nicolas Sarkozy « n’a pas été à la hauteur de l’exigence de vérité et de résultat ».

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *