La circoncision n’est pas néfaste pour le plaisir sexuel

Plusieurs hypothèses ont démontré dans le passé que la circoncision pouvait affecter le plaisir sexuel, car l’ablation du prépuce favoriserait l’apparition des couches superficielles de la peau et elles auraient tendance à s’épaissir progressivement ce qui aurait au fil du temps altérer le plaisir masculin.

La circoncision au centre d’une enquête américaine

Mais une nouvelle étude américaine viendrait démontrer preuve à l’appui que la sensibilité du pénis ne serait pas altérée par la circoncision, donc le plaisir serait identique. Une étude scientifique s’est penchée sur le sujet, les chercheurs en charge de cette étude ont voulu répondre à deux questions très importantes. Le gland des hommes circoncis est-il moins sensible que celui des autres hommes ? Le prépuce fortement innervé est-il plus sensible que les autres régions du pénis ?

L’organisation de l’expérience chez les hommes circoncis

Les chercheurs ont mis en place une expérience sur plusieurs participants, 62 hommes âgés de 18 à 37 ans, 30 volontaires étaient circoncis et les 32 autres n’avaient pas subi cette modification. Des tests de détections de quatre stimulis ont été réalisés sur plusieurs parties du pénis, au niveau du gland, de celle de la ligne médiane, à proximité de celle-ci et sur le prépuce (détection de la douleur, du toucher, à la chaleur, au seuil de la douleur thermique ). Les mêmes tests ont été effectués sur l’avant-bras de chaque participant comme de test de contrôle.

La circoncision aurait même un avantage médical

Les résultats de l’étude ont été publiés dans la revue Journal of Neurology. Selon l’Organisation mondiale de la Santé en 2009, plus de 661 millions d’hommes de plus de 15 ans seraient circoncis soit 30% de la population mondiale. La circoncision est pratiquée pour des raisons religieuses, culturelles et, si elle n’a pas d’effet sur le plaisir masculin, certains chercheurs mettent en avant son utilité préventive dans le développement du cancer de la prostate, la diminution d’infections sexuellement transmissibles serait démontrée.

Selon les scientifiques de cette dernière étude, ce petit bout de peau en moins ne réduirait en rien le plaisir masculin, la circoncision altérerait pas la sensibilité du pénis. Les questionnaires de tous les participants de cette enquête ont relayé les mêmes informations.

Sexe, Pixabay – stokpic

Partagez notre article !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur skype
Skype
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Continuez la lecture !