La gonorrhée plus vulgairement appelée la « chaude pisse » est l’une des MST les plus répandues, elle est aussi très difficile à traiter

par | 11 Juin 2023 | Actualités Santé & Bien-être

Le monde de la médecine

Cette maladie est causée par une bactérie, elle est particulièrement sensible à la chaleur, à l’humidité. C’est pour cette raison que la transmission est essentiellement sexuelle. En France, la classe d’âge la plus touchée est celle des 20 à 30 ans chez les hommes, de 16 à 25 ans chez les femmes. Sans traitements adaptés, la gonorrhée peut avoir des conséquences sérieuses, irréversibles.

La gonorrhée est un facteur majeur de complications de la grossesse. Avec plus de 50% des personnes infectées à travers le monde, cette maladie est l’une des MST les plus répandues

La gonorrhée est provoquée par le virus gonocoque, cet agent pathogène se développe dans l’organisme, elle affecte les organes sexuels mais également les reins, le rectum, les yeux, la vessie, la gorge. Cette maladie est transmissible au moment des relations intimes non protégées. Le plus souvent, aucun symptôme n’indique sa prévalence à son stade premier. La période d’incubation est comprise entre 4 et 20 jours, une mauvaise prise en charge peut entraîner de sérieux problèmes, stérilité, arthrite infectieuse… La prévention la plus efficace reste le port du préservatif. Quant au traitement, les antibiotiques sont reconnus comme étant des remèdes efficaces dans la guérison de cette maladie vénérienne pourtant aujourd’hui, leur effet est moindre.

L’organisation mondiale de la santé s’inquiète de l’augmentation des gonorrhées résistantes aux antibiotiques

Plus de 78 millions de personnes contracteraient cette affection chaque année dont 4,7 millions en Europe. Afin de lutter activement contre ce phénomène, l’OMS appelle les laboratoires à développer des nouveaux tests plus rapides, plus précis, pouvant être utilisés sur les lieux de soins. De nouveaux antibiotiques sont en cours d’essai clinique. En attendant l’arrivée d’un prochain vaccin, la prévention semble la meilleure solution  pour éviter de nouvelles infections. L’usage du préservatif est aussi très recommandé, c’est un moyen simple, peu cher, efficace pour s’en prémunir. Pourtant le recul de son utilisation est un fait inquiétant. La sensibilisation doit être à tout prix plus active afin que les maladies vénériennes soient éradiquées peut être dans un futur proche.

Le monde de la médecine, Pixabay – frolicsomepl
TAGs :

Rédigé par Mathilde

A l’aise dans l’écriture, je partage avec plaisir divers articles. J’ai de nombreuses compétences que ce soit dans la rédaction, le design, le SEO… Appliquée et rigoureuse, je vérifie toujours mes sources.

Continuez la lecture dans la catégorie Actualités Santé & Bien-être

Séduire avec sincérité : être aimé pour qui vous êtes

Séduire avec sincérité : être aimé pour qui vous êtes

La sincérité en séduction La sincérité est un pilier fondamental de toute relation. Elle se manifeste de diverses manières, notamment à travers les compliments et les interactions quotidiennes. Pour séduire sincèrement, il est crucial de personnaliser ses compliments,...

Les bienfaits de la chasteté

Les bienfaits de la chasteté

S’il y a quelque chose dont on entend de plus en plus parler autour de nous, c'est bien la chasteté. Il s'agit de quelque chose dont le tabou est en train de disparaitre et qui a de nombreux avantages. A travers cet article, vous allez découvrir pourquoi de plus en...

Lutte contre les antibiorésistances : les nouvelles stratégies

Lutte contre les antibiorésistances : les nouvelles stratégies

La résistance aux antibiotiques se pose comme une menace croissante pour la santé publique internationale. Cette problématique, résultant de l'usage excessif et inapproprié des antibiotiques, conduit à l'émergence de souches bactériennes résistantes, rendant les...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This