LOADING

Type to search

Le virus Zika a été détecté dans le sperme d’un homme sorti d’affaire depuis 62 jours

2 années ago
Share

Zika est encore mal connu et même si les symptômes grippaux associés à ce virus diminuent au bout de 2 à 7 jours, des traces responsables de plusieurs affections transmises par les moustiques comme la Dengue, la fièvre jaune sont encore visibles dans le sperme et met bien plus de temps à disparaître complètement.

Une nouvelle étude à ce sujet est parue très récemment et les résultats ne sont pas très bons

Une étude de cas vient de paraître dans la revue des centres américain de contrôle et de prévention des maladies (CDC), Emerging Infectious Diseases et elle démontrerait que plus de 62 jours après le virus déclaré et traité, il serait toujours présent dans le sperme d’un homme, ce dernier âgé de 68 ans revenait des îles Cook situées dans l’océan pacifique et appartiennent à la Nouvelle-Zélande présentait des symptômes en rapport avec le virus Zika, fièvre, éruption cutanée, une analyse de sang a confirmé le diagnostic.

Le virus Zika présent dans le sperme, mais absent dans le sang et les urines

Cette personne a été soignée et plusieurs mois après sa complète guérison alors que le virus avait disparu des urines et du sang , il était resté dans le sperme, ce cas renforce la thèse que le virus serait transmissible sexuellement et cela rappelle étrangement les observations faites à propos d’Ebola, le virus avait été détecté plus de 9 mois dans le sperme alors que la personne concernée était guérie.

Les scientifiques se montrent prudents, car ils ne veulent prendre aucune décision hâtive

Ils ne veulent pas donner d’avis avant de réelles preuves tangibles, le virus Zika reste à l’heure actuelle encore très mal connu. Les chercheurs ne peuvent pas déterminer avec précision combien de temps exactement le virus Zika peut rester actif dans le sperme et cela après la disparition des symptômes grippaux. Le directeur Américain des allergies et des maladies infectieuses (NIAID) a déclaré qu’au vu de cette méconnaissance du virus Zika, les instituts nationaux de la santé et le CDC vont financer des études supplémentaires afin de mettre des réponses sur toutes les questions qui sont actuellement en suspend. Rappelons que les premiers essais cliniques sont prévus dans 18 mois afin de mettre au point un vaccin contre le virus.

Sperme, Pixabay

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *