Accueil / Sexualité / Un contraceptif masculin efficace à long terme et réversible

Un contraceptif masculin efficace à long terme et réversible

Un nouveau contraceptif masculin pourrait être commercialisé d’ici deux ans, un hydrogel est en cours d’expérience. Il est injecté dans le canal déférent et le principe est simple, il bloquerait les spermatozoïdes, le gel agirait comme une véritable barrière mécanique, cette technique serait efficace durant près de douze mois et elle serait parfaitement réversible.

Vasalgel, un contraceptif dédié aux hommes développé aux USA

Chez l’homme, les moyens contraceptifs à long terme restent peu nombreux : la vasectomie et le préservatif s’il est utilisé à chaque rapport. Chaque année dans le monde, plus de 85 millions de grossesses non désirées dont la moitié donnent lieu à des avortements sont recensées. Pour pallier à ce manque de moyens contraceptifs masculin, la fondation Parsemus située aux États-Unis a développé « Vasalgel ». Les chercheurs en charge de ce projet ont pratiqué des expériences sur plus de quinze lapins mâles, ils ont reçu une injection à différentes doses, trois sont décédés et sur les douze restés en vie, onze n’avaient plus de spermatozoïdes dans leurs spermes.

Vers une commercialisation pour 2018

L’injection du gel est simple et rapide, les premiers essais semblent concluants. L’effet longue durée également. D’après la fondation, les tests sur l’homme devraient débuter en 2016 et, si l’expérience se révèle être celle espérée, cette technique pourrait être commercialisée  dès 2018. Ce moyen de contraception ne protégerait pas des MST, il est important de le souligner, mais il offrirait à de nombreux hommes de mieux contrôler les naissances. La fondation porteuse de ce projet souhaite la mettre sur le marché dès sa forme définitive à un prix tout à fait abordable.

Les hommes pourront contrôler eux aussi les naissances

Depuis plusieurs années, des scientifiques essaient de mettre au point une contraception masculine, ce produit doit bien sûr encore faire l’objet de plusieurs essais avant d’être soumis à l’homme, mais il faut espérer que cet hydrogel soit enfin une contraception masculine validée par ces messieurs ainsi les femmes ne seraient plus les seules à être responsables du système reproductif. Une seule chose reste à déplorer dans toutes ces expériences, c’est le fait d’utiliser des animaux. Les hommes pourront-ils un jour contrôler leur fertilité ? Une affaire à suivre.

Homme, Pixabay – simonwijers

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Le monde de la médecine

La gonorrhée plus vulgairement appelée la « chaude pisse » est l’une des MST les plus répandues, elle est aussi très difficile à traiter

Cette maladie est causée par une bactérie, elle est particulièrement sensible à la chaleur, à …

Réagissez !