Accueil / Sexualité / Corrèze : la syphilis n’a pas disparu, elle revient en force à cause du délaissement du préservatif

Corrèze : la syphilis n’a pas disparu, elle revient en force à cause du délaissement du préservatif

La Corrèze en est témoin, la syphilis qui est une maladie sexuellement transmissible n’a pas disparu du rayon des maladies. En réalité, elle revient même en force et cette constatation est inquiétante, car elle illustre un manque de protection.

Les derniers bilans font état d’une quarantaine de personnes atteintes par la syphilis en Corrèze. Cette maladie se transmet via un rapport sexuel non protégé et cette constatation est vraiment très inquiétante. Alors que les IST et les MST sont toujours d’actualité, certains hommes et des femmes n’ont toujours pas le réflexe d’opter pour une protection efficace comme le préservatif. Cela a donc provoqué une recrudescence largement inquiétante en Corrèze depuis l’année dernière et selon les données de France Info, il y aurait une forte proportion d’homosexuels.

La Corrèze illustre le retour de la syphilis

Cette maladie avait quelque peu disparu, nombreux sont donc les internautes qui ne connaissent pas vraiment la syphilis. Il est de ce fait primordial d’évoquer les symptômes et les conséquences, car cette méconnaissance peut être dommageable pour la santé. Il faut rappeler et même insister fermement sur ce point, le préservatif est aussi la meilleure arme pour se préserver du virus du Sida. La syphilis développe quelques symptômes à savoir des lésions cutanées qui sont visibles au niveau des muqueuses du sexe.

La syphilis se soigne très bien, mais l’absence de traitement est dangereuse

Toutefois, si les partenaires effectuent le sexe oral, il est possible d’avoir les mêmes lésions au niveau de la bouche. Cette infection sexuellement transmissible est contagieuse et elle est causée par une bactérie tréponème pâle. Il est important de noter qu’elle est en mesure d’infecter les muqueuses de nombreux organes. De rares cas mettent en valeur une transmission lors de la grossesse et par voie sanguine. Il est important de noter que la syphilis se guérit très bien dès qu’elle est rapidement dépistée. Toutefois, si rien n’est fait pour la soigner, la troisième phase peut être dommageable. Elle survient quelques mois voire des années après la contamination et l’absence de traitement favorise les atteintes neurologiques.

Préservatif, Pixabay – kerryank

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Le monde de la médecine

La gonorrhée plus vulgairement appelée la « chaude pisse » est l’une des MST les plus répandues, elle est aussi très difficile à traiter

Cette maladie est causée par une bactérie, elle est particulièrement sensible à la chaleur, à …

Réagissez !