Accueil / Sport / Activité physique : le sport devient la bête noire des Français

Activité physique : le sport devient la bête noire des Français

L’activité physique est la bête noire pour une bonne partie des Français. Les chiffres d’une récente étude sur le sport sont alarmants et illustrent ce phénomène.

Activité physique
[/media-credit] Activité physique
L’activité physique n’est pas une priorité pour les Français et pourtant les bienfaits du sport sont nombreux. Assureurs Prévention a obtenu une étude nationale BVA sur la pratique des activités sportives en France. Les chiffres transmis sont alarmants puisqu’ils illustrent une croissance assez prononcée du nombre de sédentaires. Les bienfaits de l’activité physique sont multiples puisque le souffle est amélioré, le rythme cardiaque est renforcé, la musculature se développe ce qui limite les douleurs musculaires. De plus, le sport est une source de bien-être non négligeable qui permet d’évacuer les tensions négatives comme le stress.

L’activité physique n’est pas une priorité pour les jeunes

Or, l’activité sportive est un domaine inconnu pour près de 51 % des Français qui ne pratiquent aucun sport. Ces chiffres sont inquiétants et ils ne sont pas plus rassurants du côté des jeunes puisqu’ils sont 41 % à ne pas pratiquer une activité et ce pourcentage ne prend pas en compte les heures de sport à l’école. Il est recommandé pour rester en bonne santé de réaliser aux alentours de 10 000 pas par jour et l’étude montre que les adultes ont tendance à être de meilleurs élèves.

L’absence d’activité physique augmente le risque de maladies

En effet, selon cette enquête les plus âgés effectuent quotidiennement aux alentours de 8 184 pas contre 7 966 chez les jeunes. Ces derniers deviennent donc de plus en plus sédentaires et cette pratique est néfaste pour l’organisme, car il s’agit de la 4e cause de mortalité en France. En effet, lorsque l’activité physique est considérée comme une bête noire, c’est-à-dire qu’elle est redoutée et mise de côté, il y a un grand risque de voir le pourcentage de maladies augmenté. Le sport permet par exemple de diminuer de 26 % le risque de développer un cancer colorectal et de 39 % le risque de souffrir d’un cancer du sein.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Crampe

Crampes musculaires : une douleur intense ressentie par de nombreux internautes

Les crampes musculaires correspondent à une contraction douloureuse, intense, involontaire, brutale d’un muscle. Elle arrive …

Réagissez !