Accueil / Sport / Marseille : un 6e plongeur décède près de l’île de Riou

Marseille : un 6e plongeur décède près de l’île de Riou

À Marseille, un plongeur de 45 ans est décédé quelques secondes après son arrivée dans l’eau. Il se trouvait au large de l’île de Riou.

Plongeur
[/media-credit] Plongeur
À Marseille, près de l’île de Riou, un plongeur de 45 ans effectuait sa troisième mise à l’eau. La veille, l’homme avait déjà effectué deux plongées du même genre, mais ce dimanche, la séance s’est transformée en cauchemar. Pour une raison inconnue, le plongeur qui venait de pénétrer dans l’eau a expliqué à l’équipage qu’il ne se sentait pas très bien. Après avoir été victime de vertiges, il a été remonté à bord du bateau. Les responsables de ce dernier ont rapidement alerté les secours.

Un plongeur est décédé en Méditerranée il y a quelques jours

Le décès de ce plongeur au large de Marseille est le 6e depuis le début 2014. Le 9 juin dernier, un homme effectuait une séance de plongée en apnée en Méditerranée et plus précisément dans l’Aude près de Port-La-Nouvelle. Les secours dépêchés sur place avaient retrouvé le plongeur quelques heures plus tard, car son corps sans vie se trouvait à 10 mètres de profondeur. La préfecture maritime avait précisé qu’il effectuait une chasse sous-marine en compagnie d’un ami. Avec l’arrivée des vacances, les activités de ce type rencontrent un réel succès, mais la plongée demande un encadrement strict et rigoureux.

Au large de Marseille, le plongeur n’a pas pu être réanimé

En ce qui concerne le plongeur décédé au large de Marseille près de l’île de Riou, l’accident s’est déroulé ce dimanche aux alentours de 10h40. Alertés par le CROSS MED (Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage de Méditerranée) les secours ont hélitreuillé le quadragénaire. Ce dernier n’a toutefois pas pu être ramené par les équipes mobilisées. Les raisons de ce décès n’ont pas été transmises. Il faut donc être vigilant lors d’un départ en plongée et le niveau de pratique n’est pas à prendre à la légère. En effet, il est déconseillé pour les débutants de s’enfoncer dans les profondeurs.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Courir

Courir augmente l’espérance de vie, une bonne raison pour pratiquer le running

La course à pied est un sport très simple, il ne nécessite que très peu …

6 commentaires

  1. bla bla bla. La profondeur n’est pas un critère de bonne connaissance de la plongée. L’accident quelqu’il soit arrive à n’importe quelle profondeur. Le fait de pourvoir dire qu’un débutant ne peux pas aller à 60 m est tout a fait exact. La profondeur s’acquiert par la connaissance et l’expérience de plongées et c’est pour cela qu’on forme les plongeurs dans ce sens par le passage de brevets. Mais le plus belles plongées, à mon sens, sont près de la surface ou les jeux de lumière peuvent être fantastiques; Néanmoins, il faut savoir aussi que le fait de ne pas plonger bas ne met pas le plongeur à l’abri de tout accident et c’est pour cela aussi qu’on forme les jeunes plongeurs à cela…..
    Enfin, la première chose qu’on dit à un plongeur qu’il soit débutant ou pas est de ne pas plonger si on ne le sent pas ou qu’on ne se sent pas bien….

    mais à part cela la plongée est une superbe activité semi sportive ou sportive à qui veut l’entendre.

    ces propos n’engage que moi évidemment.

    Bernard BEES1

  2. Nullement besoin d’aller à 60m pour être considéré comme expérimenté. La profondeur n’est pas un critère et ne doit surtout pas l’être.

  3. Qui a parlé pour un débutant d’aller à 60m ?? (cette précision de rattrapage intervient ici a posteriori, en toute « bonne foi » sans doute !!)
    En effet, il était seulement question jusqu’ici « de s’enfoncer dans les profondeurs », ce qui ne veut, au passage, concrètement rien dire.

    Par ailleurs, il n’est nulle part précisé si la personne était où non débutante et si elle était allée ou si « on » l’avait amenée ou non à 60m, ce qui est au passage parfaitement impensable dans le cadre d’une structure agrée, pour un « débutant », (hors passage du 3° degré, mais on est alors « assez » loin du débutant…)…

    Et de toutes façons, il est dit qu’elle avait ressenti un malaise dés la mise à l’eau, donc tout à fait indépendamment de la profondeur (et des 60m survenus d’on ne sait où)…

    Et s’il s’avèrait in fine que c’était un débutant Il semble bien qu’il était au sein d’un solide structure, qui sait trés bien que l’on n’amène pas un débutant à 60m. Et donc il venait de se mettre à l’eau…

    C’est pourquoi, entre autres, le type de commentaire  » Il faut donc être vigilant lors d’un départ en plongée et le niveau de pratique n’est pas à prendre à la légère. En effet, il est déconseillé pour les débutants de s’enfoncer dans les profondeur » est donc parfaitement gnagnan et parfaitement hors de propos, lorsque l’on a la plus minime perception de ce que sont la plongée, ses structures; ses règles, etc, surtout lorsque l’on parle d’un accident survenu à la mise à l’eau, sans autres précisions.

    En clair, on se demande donc bien, à défaut d’informations plus précise, ce que viennent faire ici ces recommandations-pour-débutants-qui-doivent_être-vigilants-avant-de-plonger-à-60m, qui feraient se gondoler de rire toute personne un tant soit peu avertie de ce qui concerne la plongée….

    Et non, je ne « conviens pas » à propos de données que l’on modifie a posteriori et qui changent la question initiale ; type d’argument révélateur…

    Cordialement…
    JF

    • Bonjour, merci pour votre réponse et vos explications. Les 60 mètres ne sont pas en lien avec l’accident, mais c’était une précision apportée dans le commentaire pour la phrase « s’enfoncer dans les profondeurs ». De plus, les recommandations n’avaient pas de lien avec le décès ni la situation dans laquelle cet individu se trouvait. Il s’agit simplement d’une recommandation en parallèle.

  4. Ce qui devrait être déconseillé, c’est la pratique du journalisme aux amateurs !
    Ce papier en est un bel exemple : rien que le titre qui est faux, sans même parler de tout ce qui concerne la plongée !
    Pour écrire un lénifiant  » En effet, il est déconseillé pour les débutants de s’enfoncer dans les profondeurs », il faut avoir la plus totale méconnaissance de ce qu’est la plongée et parler pour ne rien dire !

    • Bonjour, merci de votre commentaire. Vous conviendrez qu’un débutant ne pourra pas effectuer une descente profonde aux alentours de 60 mètres avant de maîtriser la pratique. Il devra dans un premier temps passer les différents niveaux. Lorsqu’il sera capable d’atteindre 60 mètres, il ne sera plus considéré comme un débutant.

Réagissez !