Accueil / Actualités / Allier : la langue bleue frappe un élevage ovin

Allier : la langue bleue frappe un élevage ovin

La maladie dite de la langue bleue a été détectée dans l’Allier sur des animaux d’élevage. Plusieurs cas ont été découverts sur des vaches, des moutons dans une région d’élevage située à une quarantaine kilomètres de Clermont-Ferrand. Cette maladie de la langue bleue a pour véritable nom, la fièvre catarrhale ovine.

Elevage ovin
Elevage ovin / Crédit Photo : Pixabay – Erbs55

Cette fièvre est une maladie infectieuse qui touche exclusivement les animaux d’élevage comme les vaches, les moutons, les chèvres, mais parfois les cerfs et les chevreuils peuvent être atteints par ce virus. Elle est transmise par les piqûres de moucherons. Elle n’affecte pas l’être humain et ne se transmet pas à l’Homme par l’ingestion de la viande ou du lait, ces faits ont été rappelés par le ministre de l’Agriculture, Stéphane le Foll. Les éleveurs ont déjà d’énormes problèmes en ce moment et le ministre a voulu rassurer tous les consommateurs qu’il n’y avait aucun danger pour l’Homme et que les consommateurs pouvaient continuer à acheter de la viande et du lait en toute confiance.

La fièvre catarrhale ovine dans l’Allier ne se transmet pas à l’Homme

Les précédentes épidémies de 2008 et 2010 avait eu de graves répercussions sur les éleveurs, une baisse de 15% pour l’export en ce qui concerne les bovins et 24% pour les ovins. Le gouvernement a réagi rapidement pour que la même chose ne se reproduise pas et affecte l’agriculture française. Les animaux ont été confinés et ils demeurent sous surveillance, une campagne de vaccination va être mise en place avec 1,3 million de doses dès la semaine prochaine.

La maladie de la langue bleue ne tue pas les ovins

Cette maladie est rarement mortelle pour les bovins, elle provoque simplement une fièvre qui reste passagère, mais en ce qui concerne les ovins, une perte de poids est à noter de façon significative, la langue devient bleue et la mortalité peut se révéler importante. Cette fièvre est d’origine africaine et depuis une cinquantaine d’années, elle remonte vers l’Europe. La rapidité qui a été mise en place devrait éviter que l’épidémie de 2010 se reproduise.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Réagissez !