Accueil / Actualités / Alzheimer : une maladie transmissible envisagée

Alzheimer : une maladie transmissible envisagée

La maladie d’Alzheimer n’est pas contagieuse, mais elle pourrait être transmissible. L’étude qui vient d’être publiée dans la revue Nature pourrait fort bien marquer un tournant décisif en ce qui concerne cette maladie neurodégénérative la plus redoutée des seniors : l’Alzheimer. Les travaux qui ont été réalisés par l’équipe des chercheurs britanniques ont mis en évidence qu’il existerait une certaine transmission de la maladie.

Personne âgée
Personne âgée / Crédit Photo : Pixabay – geralt

Les scientifiques viennent de révéler des preuves, les modifications cérébrales que déclenche cette maladie ont été transmises entre humains, une avancée spectaculaire qui pourrait dans les années à venir permettre de mieux comprendre cette maladie, mais il ne faut surtout pas penser qu’elle est contagieuse, il n’en est rien. Les chercheurs pour arriver à ces conclusions ont analysé des cerveaux de huit personnes décédées de la maladie de « Creutzfeldt- Jakob » après avoir été traités avec l’hormone de croissance, elle venait à l’époque du cerveau humain et n’était pas de synthèse, les scientifiques ont découvert des dépôts de protéines qui ressembleraient étonnamment à ceux qui se développent lors de la maladie d’Alzheimer. Ces constatations pourraient dans un avenir proche être amenées à reconsidérer la maladie.

Il faut noter que l’Alzheimer est une maladie incurable qui affecte définitivement le tissu cérébral. Ce phénomène va donc provoquer une perte progressive de certaines fonctions. Il sera par la suite impossible aux patients de retrouver ses facultés même avec la plus grande détermination et de la motivation. Ce qui est perdu ne peut donc pas être retrouvé et c’est le caractère principal qui inquiète massivement les patients notamment ceux qui ont vécu la maladie au sein de leur famille.

La maladie d’Alzheimer serait potentiellement une maladie transmissible

En parallèle de ces découvertes très intéressantes, le 21 septembre prochain se tient la journée de la maladie de l’Alzheimer. Des manifestations et des campagnes d’informations seront organisées en France, mais c’est l’occasion d’en parler et de se tenir en éveil pour ne rien ignorer de ce qui est réalisé pour venir en aide aux malades en 2015.

Le mystère de la maladie d’Alzheimer et une source de solitude

« Les jardins de vies » sont des endroits où les malades sont en contact avec la nature, ils sont amenés à parler, à cueillir un fruit, une fleur après les avoir fait pousser, des gestes qu’ils avaient oubliés. Les maisons spécialisées traditionnelles enferment souvent les malades dans un endroit clos, ce qui développe plus d’angoisse et de stress chez les patients alors que dans ces jardins de vie, ils se sentent apaisés, ils participent à la plantation et ils dégustent leur récoltes, ces jardins sont thérapeutiques sans aucun doute, une bulle d’espoir dans une mémoire fragilisée. Continuer à voir, entendre, écouter, respirer, sentir, parler n’est-ce pas la meilleure alternative pour ne pas sombrer dans la noirceur de la maladie ? En parallèle de ces découvertes britanniques, ces jardins sont un souffle qu’il ne faut surtout pas avorter.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Sexe

La définition délicate de la durée normale d’un rapport sexuel

Quelle est la durée normale d’un rapport sexuel ? Un rapport, qui en appelle à …

Réagissez !