Accueil / Actualités / BPCO et asthme : des millions de personnes ont perdu la vie

BPCO et asthme : des millions de personnes ont perdu la vie

L’asthme et la broncho-pneumopathie chronique respiratoire (BPCO) auraient fait plus de 3,6 millions de victimes, c’est trois fois plus que le Sida. En plus des décès que causent ces deux pathologies, elles sont également handicapantes pour toutes les personnes atteintes, c’est d’ailleurs dans les pays en développement que ce phénomène reste le plus lourd.

Asthme

Les maladies respiratoires touchent les voies aériennes, nasales, les bronches, les poumons

Selon les estimation de l’organisation mondiale de santé en 2004 plus de 235 millions de personnes étaient asthmatiques, plus de 64 millions souffraient de broncho-pneumopathie chronique respiratoire, d’autres sont atteints de maladies respiratoires qui ne sont souvent pas diagnostiquées. La BPCO était dans le monde en 2015, la quatrième cause de mortalité derrière les maladies cardiovasculaires (neuf millions), les AVC (six millions), les infections respiratoires basses (3,2 millions). Les décès suite à l’asthme ont diminué de plus d’un quart mais la fréquence de cette maladie a quant à elle augmenté de plus de 13% au cours de la même période. Le tabagisme est connu pour aggraver l’asthme tout comme les polluants à l’intérieur de la maison, dans la nature. Les scientifiques ne connaissent pas encore très bien les causes exactes de l’asthme dans le monde et pourquoi le nombre de cas augmente toujours.

En France, l’asthme a tué plus de 1300 personnes, plus de 4 millions d’individus sont touchés par cette maladie

Dans de nombreux cas, ces deux maladies peuvent être soignées à moindre coût mais malheureusement encore trop de personnes ignorent qu’elles sont atteintes de ces deux pathologies respiratoires chroniques. Le principal auteur de l’étude The Lancet Respiratory Medicine déplore que ces deux pathologies aient reçu moins d’attention que d’autres maladies non transmissibles. D’ici 2020, il y aura une augmentation de certaines maladies, le diabète, les maladies cardiovasculaires, respiratoires, c’est en partie à cause du vieillissement de la population. Rappelons que le tabac, la pollution, la consommation de cannabis restent des facteurs aggravants des maladies respiratoires.

Asthme, Pixabay – InspiredImages

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Seniors

Canada : unis par le mariage depuis 75 ans, ils s’éteignent à quelques heures d’intervalle

C’est une histoire d’amour, inaugurée durant la Seconde Guerre mondiale, qui aura duré pas moins …

Réagissez !