LOADING

Type to search

Cadres en France : tous les 4 ans, ils changent d’entreprise

4 années ago
Share

Les cadres en France n’arrivent pas à rester en place et les salariés ont l’habitude d’effectuer de nombreux changements sans obtenir un meilleur revenu.

Cadres d'entreprise

[/media-credit] Cadres d’entreprise

Les cadres en France apprécient le changement, car ils n’arrivent pas à rester dans la même entreprise plus de 4 ans. Lorsque ce délai est dépassé, ils ont tendance à trouver un autre poste. La 8e édition de MobiCadres s’est donc attardée sur ces déplacements, car après plusieurs années le taux de mobilité avait chuté. Les cadres français avaient réussi à trouver une certaine stabilité depuis 2009. Toutefois, depuis deux ans, la profession est de nouveau chamboulée par les changements.

Une enquête sur les changements de poste des cadres en France

Selon cette enquête, les cadres en France sont 49 % à partir à l’extérieur et 51 % changent au sein de la même entreprise. Lors de ce revirement, ils ont tendance à privilégier plusieurs branches et il s’agit de la direction commerciale, la DRH, la DSI ou encore les achats. Toutefois, l’enquête a pu constater que la durée moyenne du dernier poste avait tendance à s’allonger depuis quelques années. Les cadres en France ont donc moins la bougeotte qu’en 2006 où ils changeaient de boîte lorsque le délai de 3 ans était dépassé. MobiCadres s’est également intéressé aux tranches d’âges et l’étude a montré que les jeunes sont les plus touchés par cette forte mobilité.

Les cadres en France veulent davantage de responsabilités

Les nombreux changements des cadres en France restent généralement inexpliqués, mais plusieurs thèmes sont abordés par l’enquête. Contrairement aux idées reçues, ils ne décident pas de quitter leur poste pour obtenir une rémunération plus importante, car ce critère arrive en dernière position avec plus d’autonomie. Les cadres en France recherchent donc des responsabilités et lorsqu’ils ne sont pas comblés par le poste, ils ont tendance à aller voir ailleurs dans le but d’obtenir un travail plus important.

1 Comments

  1. Alain Astouric 13 juin 2014

    A force d’inciter à l’individualisme les dirigeants ont fini par briser toute motivation et toute fidélité. Plus question de donner du sens ; communiquer utilement ; associer aux décisions ; déléguer ; respecter la parole donnée. Plus question de valoriser, encourager, remercier … Donc, les cadres « papillonnent » en tentant de « faire carrière » aussi vite que possible, avant d’être vieux (à 45 ans !).
    La Conduite des hommes s’apprend, pardon s’apprenait !!! Cf. « Encadrer une équipe » sur http://astouric.icioula.org/

    Répondre

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *