Accueil / Actualités / Certaines fournitures scolaires contiendraient des substances nocives

Certaines fournitures scolaires contiendraient des substances nocives

La rentrée scolaire va bientôt être d’actualité pour de nombreux enfants, les vacances ne seront plus qu’un bon souvenir, il faut déjà penser aux listes si cela n’a pas été fait avant de partir. L’association UFC que Choisir nous révèle dans son dernier numéro du jeudi 25 août que plusieurs produits destinés aux élèves contiendraient des perturbateurs endocriniens, des substances cancérigènes ou des allergènes. Alors avant d’acheter crayons de couleur, stylos, marqueurs ou autres fournitures, il est plus judicieux de se renseigner, de bien lire le compte rendu de l’association, la santé de nos enfants en dépend.

Des fournitures scolaires

Des fournitures scolaires n’ont pas de substances nocives

Les grandes marques sont-elles de meilleures élèves dans ce domaine ? Il semblerait qu’au vu des tests réalisés par UFC que Choisir en laboratoire cela ne soit pas si évident que cela. Cher ne veut pas dire essentiellement santé. C’est le cas du stylo bien connu de la marque Bic, il contiendrait pas mal d’allergènes quant aux cartouches d’encre  Waterman et Paper Mate, des allergènes auraient également été mis en évidence. Des phtalates perturbateurs endocriniens ont été trouvés dans des crayons de couleur, des sticks de colle de la marque distributeur E.Leclerc ainsi que des substances irritantes, mais tout n’est pas noir dans ce tableau inquiétant. Le stylo bille au corps transparent, les rollers effaçables noirs, les crayons de couleur (Auchan), les bâtons de colle d’Intermarché sont des produits particulièrement intéressants puisqu’ils ne contiennent pas d’allergènes ou autres substances nocives.

Revoir les réglementations en vigueur au niveau de l’Europe

Des précautions sont à prendre en compte si l’on veut garantir un bonne santé à nos enfants. Toutes ces fournitures les accompagnent tout au long de l’année, il est donc primordial pour les parents d’être vigilants, de ne pas acheter n’importe quoi sous prétexte que c’est tendance. Aucune loi n’existe pour limiter le taux de substances allergisantes contenues dans les fournitures scolaires. UFC que Choisir demande le retrait d’un produit, les feutres Turbo Scent de la marque Giotto, des risques allergisants importants sont avérés. L’association voudrait que l’Europe ainsi que le gouvernement modifient les normes en vigueur, ce qui obligerait les industriels à noter sur leurs produits les risques encourus afin que les consommateurs puissent acheter ces fournitures en toute sécurité.

Des fournitures scolaires, Pixabay

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Huile

De l’huile dans les bras, un jeune Russe inquiète les réseaux

Ce jeune homme, ancien militaire affiche sa musculature impressionnante sur les réseaux sociaux. Des biceps …

Réagissez !