Accueil / Actualités / Cueillette des champignons : déjà 87 intoxications pour Octobre

Cueillette des champignons : déjà 87 intoxications pour Octobre

C’est l’automne, nous sommes tentés par les balades dans la nature, les sous-bois, le ramassage des champignons fait parti des loisirs que les Français affectionnent. Il existe plus de 4000 espèces en France, en plus d’être savoureux, c’est un aliment sain, peu calorique, riche en fibres, en vitamines, en oligo-éléments, mais bien souvent champignon rime avec intoxication. On compte un millier d’empoisonnements chaque année. Les intoxications peuvent être graves : troubles digestifs sévères, atteinte du foie nécessitant parfois une greffe, voire la mort. La cueillette des champignons est une activité très agréable, mais qui reste à risque si l’on ne maîtrise pas assez la connaissance.

Des champignons

Pour la cueillette de champignons, attention danger !

Quant on ne sait pas reconnaître un champignon , il vaut mieux s’abstenir de le ramasser. Il existe une dizaine d’espèces particulièrement dangereuses, l’amanite phalloïde reste la plus toxique. Depuis le début du mois d’octobre, plus de 87 intoxications ont été recensées dont 3 cas graves. L’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement, du travail ainsi que la direction générale de la sécurité mettent en garde tous les cueilleurs de champignons, ceux qui sont ramassés doivent être parfaitement connus, le moindre doute doit donner l’alerte, ne pas le manger avant de l’avoir fait contrôlé par un spécialiste. Les pharmaciens et les associations en mycologie restent disponibles pour diverses identifications, bien se laver les mains également après une récolte de champignons

Que faire en cas d’intoxication ?

Les symptômes peuvent apparaître plusieurs heures après l’ingestion, en cas de problème, il ne faut pas hésiter à appeler le 15 en précisant que vous avez mangé des champignons. Lorsque vous êtes tout à fait sûr de l’espèce ramassée, la conserver au réfrigérateur et la consommer jusqu’à deux jours après la cueillette. Une chose reste à préciser, ne pas ramasser des champignons près de sites pollués comme les bords de routes, les aires industrielles, les décharges publiques. Les personnes intolérantes au tréhalose (le sucre naturel des champignons) ne digèrent pas cet aliment. Bonne cueillette à tous mais rester vigilant, votre santé en dépend.

Des champignons, Wikipédia

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Se laver les dents

Dents de lait des enfants : des informations capitales pour lutter contre le cancer

Lorsque les enfants perdent leur dent de lait, certains parents après le passage de la …

Réagissez !