LOADING

Type to search

Les épurateurs d’air intérieur, pas vraiment une bonne solution pour une maison saine

1 mois ago
Share

Les épurateurs d’air sont très à la mode, il en existe de multiples modèles, ionisation, plasma, photocatalyse. Tous ces produits prétendent éliminer les bactéries, les virus, les moisissures, les particules fines, les composés volatiles, les allergènes, les mauvaises odeurs. L’agence nationale de sécurité sanitaire s’est donc intéressée à ces différents appareils ainsi qu’aux sprays assainissant. Les résultats de l’enquête ne sont pas franchement à la hauteur des attentes espérées, leur efficacité n’est pas démontrée scientifiquement ainsi que leur innocuité.

Air

Les industriels nous vantent les bienfaits des épurateurs d’air, ils nous promettent une maison saine, débarrassée de tous les polluants

Les purificateurs d’air ont envahi les rayons des magasins à grand renfort de slogans publicitaires mais sont-ils aussi sains qu’ils le prétendent ? Des études ont prouvé que certains de ces appareils pouvaient émettre des sous produits toxiques pour la santé parfois même plus dangereux que les polluants à traiter. L’air intérieur est cinq fois plus pollué que l’extérieur, c’est malheureusement une réalité. Elle dépend de deux facteurs principaux, le premier étant la pollution extérieure qui pénètre dans les logements selon leur perméabilité, le deuxième étant constitué de plusieurs sources domestiques, les colles des meubles, des parquets, les bougies, les encens, les produits d’entretien, les fumées de cigarettes, la présence d’animaux, la respiration humaine qui produit du CO2. La population n’est pas vraiment consciente de cette situation alors qu’en Occident on commence juste à se préoccuper du problème, en Chine, c’est un facteur particulièrement pris en compte, les purificateurs d’air sont très présents dans les logements. L’organisation mondiale de la santé souligne que les purificateurs d’air laisseraient passer les particules fines qui peuvent pénétrer dans le sang, les tissus.

Afin de lutter contre l’air pollué, le premier conseil qui reste le moins coûteux, c’est l’aération des logements

Les sources de pollution de l’air sont nombreuses. Les purificateurs ont depuis quelques temps le vent en poupe pourtant cette solution n’est pas vraiment la meilleure pour se débarrasser des polluants qui envahissent les maisons. Après avoir procédé à des tests, les données recueillies par l’agence nationale de sécurité sanitaire a conclu que tous ces appareils n’étaient pas aussi sains que cela, leur efficacité n’est pas prouvé scientifiquement. En ce qui concerne les sprays assainissant, plus de 22 millions d’exemplaires par an pour un prix allant de 10 à 15 euros sont écoulés, ils diffusent des huiles essentielles, les études montrent que ces produits émettent des polluants qui peuvent se révéler être très agressifs notamment pour les personnes allergiques, asthmatiques. L’association recommande donc l’aération de son logement très régulièrement, de plus, c’est beaucoup plus économique.

Air, Pixabay – HarmonyCenter

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *