Accueil / Actualités / Étudiants : ils renoncent aux soins faute de budget

Étudiants : ils renoncent aux soins faute de budget

Les étudiants sont victimes de la précarité, car la santé n’est pas une priorité. Les soins sont donc relégués dans les dernières positions à cause d’un manque de budget. La tendance s’accentue de plus en plus.

Médecin
Médecin / Crédit Photo : Pixabay – Parentingupstream

Les étudiants sont dans une situation difficile dès la rentrée des classes. Ils sont contraints de faire face aux dépenses liées à l’école, au logement, à l’alimentation. Le passage du lycée à la faculté est parfois difficile, mais la précarité touche tous les étudiants. En 2013, un constat similaire avait déjà été référencé, car à l’époque, 17.4 % des étudiants se retrouvaient face à un dilemme et les soins étaient toujours mis de côté.

Les étudiants sont nombreux à ne pas choisir de se soigner

Deux ans plus tard, les contextes ne se sont pas améliorés et ils ont même empiré, car une nouvelle étude montre que ce sont désormais 54.1 % des étudiants qui sont contraints d’effectuer le même choix. Cela concerne ainsi un élève sur deux et cette proportion est consternante et elle touche toutes les branches. Le médecin généraliste et même les spécialistes comme les gynécologues sont mis de côté faute d’argent. Par rapport aux hommes, les femmes sont généralement plus nombreuses à renoncer aux soins. Ces choix se traduisent par des problèmes qui jonchent ainsi le quotidien.

Le manque d’argent est un réel problème pour 54.1 % des étudiants

Les étudiants mettent les soins de côté et souhaitent ainsi que les maladies passent sans l’intervention médicale. Cela peut occasionner du stress et nombreux sont ceux qui rencontrent des difficultés pour le gérer. Par conséquent, ils sont 39.4 % des étudiants à être victimes de cette émotion négative qu’ils n’arrivent pas à gérer. La situation a même tendance à empirer lorsque les examens ou les factures arrivent. Par conséquent, il y a un réel mal-être sur le sol français, ce qui peut entacher le bon déroulement des études.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Asthme

BPCO et asthme : des millions de personnes ont perdu la vie

L’asthme et la broncho-pneumopathie chronique respiratoire (BPCO) auraient fait plus de 3,6 millions de victimes, …

Réagissez !