Les Français ont tendance à se méfier largement des vaccins

Les interrogations sur l’utilité de la vaccination ont toujours existé, mais ces dernières années cela semble prendre de l’ampleur en France. Les vaccins sont-ils vraiment nécessaires, sont-ils plus dangereux que les maladies ? Ces questions, bon nombre de personnes se les posent avant de faire vacciner leurs enfants. Cette méfiance est passée de 10% en 2005 à plus de 40% en 2010 selon l’institut national de prévention et d’éducation pour la santé. Comment la situation a-t-elle pu se dégrader de la sorte ? Les forums de discussions sur les réseaux sociaux sont devenus très influents, les interrogations sur l’intérêt des vaccins grandissent, les polémiques sur les effets secondaires comme le développement de certaines maladies neurologiques n’ont pas arrangé la méfiance déjà existante.

Vaccin

Les vaccins ne rassurent pas de nombreux Français

Une nouvelle étude vient de démontrer que la vaccination n’a toujours pas le vent en poupe dans notre pays. Un sondage a été réalisé par le Vaccine Confidence Project de la London School of Hygiene & Tropical médecine au Royaume-Uni. Les résultats ont été publiés en ligne dans la revue Ebiomedicine. Certains pays se montrent de plus en plus sceptiques vis-à-vis des vaccins. Plus de 66.000 personnes ont été interrogées sur le sujet, 12% remettent en cause l’utilité de la vaccination. Parmi les pays les plus méfiants la France reste en pôle position avec plus de 40% d’inquiets en insistant sur le fait que les vaccins ne sont pas sûrs.

Les vaccins ont tout de même sauvé des vies

Les conséquences de cette méfiance sont tout de même importantes, certaines maladies comme la rougeole ressurgissent notamment aux États-Unis, en Afrique, en Europe. Il faut tout de même préciser que malgré ces hésitations nombreuses sur l’utilité, les vaccins sont perçus comme étant nécessaires pour une petite majorité de personnes. Les polémiques, les craintes, les effets secondaires existent bel et bien, mais la sécurité des produits est tout de même importante. Il faudrait apporter plus de réponses sur l’utilité de la vaccination. Les ligues anti vaccinales sont très actives sur internet, mais certains ont sauvé la vie de milliers de personnes.

Vaccin, Pixabay – PublicDomainPictures

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Un seul commentaire

  1. C’est bien d’aborder le sujet, mais…

    Vous ne parlez pas du fait que la plupart des vaccins pour les humains contiennent de l’aluminium, un produit dont la neurotoxicité est largement prouvée, pouvant notamment entraîné des maladies neurodégénératives. Pourtant l’aluminium a été interdit dans la quasi totalité des vaccins pour animaux à cause de sa dangerosité.

    Vous ne parlez pas non plus de l’appétit vorace de l’industrie pharmaceutique qui ne propose plus le seul vaccin DTP mais un kit comprenant au moins 2 autres valences et qui coûte 6 fois plus cher…

    Vous ne vous interrogez pas non plus pour savoir s’il est pertinent de faire vacciner un enfant de 2 mois (la norme en France) alors que son système immunitaire est loin d’être développé.

    Tant d’autres questions qu’il est légitime de se poser, surtout si l’on ignore pas les nombreux scandales pharmaceutiques (Mediator, statines, la liste est super longue en vrai), certains cas d’accidents vaccinaux…
    C’est aussi une histoire d’époque, les gens ne font plus une confiance aveugle à leur médecin, ils veulent être acteurs de leur santé, ce qui est une bonne chose, sauf pour certains qui aimeraient mieux que nous fonctionnions encore comme des moutons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *