Accueil / Actualités / Fusillade à Saint-Ouen : le ras-le-bol des habitants

Fusillade à Saint-Ouen : le ras-le-bol des habitants

La fusillade à Saint-Ouen a fait plusieurs blessés et les habitants sont déconcertés par cette zone qui se transforme en Marseille.

Police
Police

La fusillade de Saint-Ouen a laissé des traces dans l’esprit des habitants qui ne peuvent pas vivre normalement à cause des règlements de compte. En France, le trafic de drogue ronge les cités et le moral des Français qui vivent dans un univers angoissant et non sécurisé. Les règlements de compte entachent le quotidien des habitants qui peuvent être visés indirectement par les balles. Ce fut d’ailleurs le cas avec cette fusillade qui a fait plusieurs blessés, car une balle est venue se loger dans un appartement selon une précision de RTL.

À Saint-Ouen, l’insécurité rythme le quotidien

L’habitante de ce logement estime qu’il est possible de se prendre « une balle dans la tête » en rentrant chez soi. À Saint-Ouen, les riverains doivent donc jongler avec les trafiquants qui entachent leur quotidien et les transactions se déroulent massivement dans cette zone. Cela engendre ainsi une multitude de désagréments, car il y a la circulation de la drogue, le bruit causé par ceux qui surveillent les arrivées de la police ainsi que l’insécurité. En effet, les habitants sont contraints de s’habituer à ces contextes, car dans le cas contraire, des problèmes supplémentaires peuvent venir se greffer à ce quotidien déjà cauchemardesque.

Une fusillade à Saint-Ouen en réponse à un précédent fait

Pour rappel, la fusillade de Saint-Ouen s’est déroulée dans la journée de jeudi et 4 personnes cagoulées ont foncé sur des victimes selon une précision d’Europe 1. Cette plaque tournante du trafic est à l’origine d’une douzaine de douilles retrouvées sur place. Les coups de feu sont parfois courants et pour le représentant du syndicat Alliance, cette fusillade est peut-être liée aux coups de feu entendus 24 heures auparavant. Dans tous les cas, les habitants sont excédés par cette situation qui menace quotidiennement leur sécurité.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Une punaise de lit

CHU de Nantes : des punaises de lit s’invitent aux urgences

Le CHU de Nantes, plus précisément son service des urgences, a été la proie d’une …

Un seul commentaire

  1. Arrêtez de confondre SAINT-OUEN dans le 93 et saint-ouen l’aumone dans le 95
    Ces 2 villes n’ont rien à voir l’une avec l’autre et ne sont même pas dans le même département
    Merci

Réagissez !