Accueil / Actualités / Greffe de pénis : un patient a pu concevoir un bébé

Greffe de pénis : un patient a pu concevoir un bébé

Une greffe de pénis en Afrique du Sud a été réussie, le patient qui a pu bénéficier de cette opération va être papa à l’âge de 27 ans.

Une opération chirurgicale
Une opération chirurgicale / Crédit Photo : Pixabay – skeeze

Moins d’un an après l’opération qui fut un succès, un jeune homme sud-Africain âgé de 27 ans sera un heureux papa. La greffe avait eu lieu en décembre 2014, l’intervention avait duré plus de neuf heures et dès le mois de mars dernier, l’homme avait retrouvé toutes les fonctions initiales de son sexe, le pénis avait subi une mutilation lors d’une cérémonie, l’organe masculin utilisé avait été prélevé sur un donneur décédé après l’accord total de la famille du défunt. Ce jeune homme avait été amputé il y a de cela trois ans suite à une infection, une circoncision qui avait mal tourné, elle s’était déroulée lors d’une cérémonie traditionnelle africaine encore très pratiquée de nos jours.

La greffe du pénis permet de retrouver toutes les facultés

Le professeur qui a procédé à cette greffe est un membre éminent de l’équipe chirurgicale d’urologie à Stellenbosh qui se situe dans la province du Cap-Occident d’Afrique du Sud, le chirurgien interrogé par la télévision News 24 a déclaré que l’opéré était désormais en très bonne santé et que son organe masculin fonctionnait parfaitement et la preuve c’est que le patient allait devenir père dans quelques mois, une grande réussite médicale. Chaque année, en Afrique du Sud, on déplore de tels accidents, ils conduisent pour la grande majorité à des drames de ce genre.

 

Amputé du pénis à cause d’une infection engendrée par une circoncision

Les jeunes garçons arrivés à l’âge de l’adolescence font des retraites dans la brousse et commence une épreuve physique, des cérémonies se déroulent en secret, des personnes peu scrupuleuses se prennent pour des maîtres de circoncissions et avec l’accord de chefs de tribus, des accidents malheureux arrivent. Des hommes périssent ou deviennent mutilés à vie à la suite de ces pratiques d’un autre temps. Les drames ne font pas reculer ces rites de passage à l’âge adulte, chaque année le pays déplore de nouveaux morts, entre 2008 et 2013, 486 hommes ont succombé à ces circoncisions. La cause première est souvent une infection importante. L’Afrique du Sud est un pays pionner en ce qui concerne les greffes, en 1967 la première transplantation cardiaque avait été effectuée par le professeur Barnard.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Courir

Var : un joggeur de 76 ans meurt d’une crise cardiaque en plein effort

Un homme de 76 ans, apparemment en bonne santé, a été hélas terrassé par une …

Réagissez !