Accueil / Actualités / Grippe aviaire : le foie gras bannit des tables japonaises

Grippe aviaire : le foie gras bannit des tables japonaises

Huit pays ont décidé de comme un accord de ne plus importer de foie gras français, c’est un réel coup dur pour filière qui va en ces périodes festives perdurent un chiffre d’affaires important. Le foie gras est particulièrement prisé au Japon, ils en sont de grands consommateurs pour Noël, mais la grippe aviaire détectée dans le département de Dordogne a eu raison de la gourmandise de ces huit pays d’Asie et du Maghreb.

Il n’y aura donc pas de foie gras sur les tables le 25 décembre prochain pour les Japonais, ce pays est le premier importateur. Les produits qui ont été conçus et emballés avant le 23 octobre 2015 pourront tout de même être expédiés dans ce pays, ces mots ont été précisés par le ministre de l’Agriculture japonais. Le virus H5N1 a fait peur à tous ces pays, la Corée du Sud, la Thaïlande, l’Algérie, l’Égypte, le Maroc, la Tunisie, la Chine ont elles aussi pris la même décision.

La grippe aviaire fait peur au Japon alors qu’elle ne se transmet pas à l’Homme

Il faut rappeler tout de même que ce virus n’est pas transmissible à l’homme via la consommation de produits volaillers, de foie gras ou de viande. Le Japon a tenu à préciser que l’interdiction ne serait pas levée tant que la désinfection ne serait pas totale.

Le foie gras français ne sera pas exporté par plusieurs pays

Le Japon se veut tout de même rassurant, le foie gras qui va être consommé pour ces fêtes de fin d’année a déjà été importé depuis longtemps, il semblerait donc que cette interdiction ne soit pas trop dramatique pour la filière sauf pour ceux qui préfèrent manger du frais et pas des produits congelés, les éleveurs et les fabricants de foie gras devraient tout de même constater un manque à gagner selon Les Echos. Ces mesures de restrictions vont-elles durer longtemps et auront-elles à terme un réel impact sur l’économie de cette filière agricole ?

Foie gras, Pixabay – jackmac34

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Consulter un médecin

Méningite C : un décès montre que cette infection peut être mortelle

En milieu de semaine, plus d’une quarantaine de personnes ont été prises en charge par …

Réagissez !