Accueil / Actualités / Les hépatites virales ont tendance à plus tuer que le Sida

Les hépatites virales ont tendance à plus tuer que le Sida

Les hépatites virales sont provoquées par un virus dans la plupart des cas, les trois plus fréquents sont les A, B, C. C’est une maladie qui évolue par petites épidémies qui touchent principalement les jeunes. Il existe aujourd’hui des traitements pour les hépatites chroniques. Les virus, une fois qu’ils atteignent le foie, pénètrent dans les cellules, s’y  multiplient. Les patients peuvent développer de nombreuses années plus tard des complications graves telles des cirrhoses, des cancers du foie.

Médecin

La courbe des hépatites grimpe

Une étude a été menée  à l’Impérial College de Londres ainsi qu’à l’université de Washington entre 1990 et 2013. Les scientifiques ont analysé les cinq formes de la maladie, A, B, C, D, E dans plus de 183 pays. Ils ont observé une augmentation sensible de plus de 63% de décès dus aux hépatites passant de 890.000 en 1990 à 1,45 million en 2013. Le Sida a fait cette même année 1,3 million de victimes, la tuberculose 1,4 million, le paludisme 855.000 décès. Alors que ces maladies semblent diminuer, les hépatites ont vu leur courbe grimper. L’infection s’étend actuellement dans les pays pauvres alors que jusqu’à lors elle se cantonnait dans les pays développés.

De nombreux décès pour certaines hépatites

La maladie se transmet par fluide corporel, les aliments, les boissons contaminées, les matières fécales (forme A et E). Les symptômes : la fatigue, les nausées, la jaunisse se déclenchent alors que les premières complications graves s’installent. Il existe un vaccin contre l’hépatite B mais il ne remporte que très peu d’adeptes alors que plus de 96% des décès concernent cette forme d’hépatite ainsi que la C.

Vers la recherche de solutions pour éradiquer les hépatites

Les traitements pour l’hépatite C sont particulièrement onéreux, la plupart des malades ne peuvent y prétendre. Cette maladie reste aujourd’hui à la traîne en ce qui concerne les traitements, trop peu d’argent investi. En mai dernier, un plan d’action global pour l’hépatite a été approuvé par l’assemblée mondiale de la santé, il devrait être mis en œuvre très prochainement. Les chercheurs en charge de cette étude demandent que des mesures internationales soient prises en urgence pour tenter d’inverser la tendance.

Médecin, Pixabay – skeeze

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Eau

Hot Water Challenge : un défi à la mode qui fait fureur sur le Web

Hot Water Challenge, ce nouveau jeu consiste tout simplement à jeter de l’eau bouillante sur …

Réagissez !