Accueil / Actualités / Les jeunes Britanniques boivent bien trop de sodas

Les jeunes Britanniques boivent bien trop de sodas

C’est le triste constat qu’une évaluation réalisée par l’organisation Cancer Research a mis en évidence en ce début de semaine. Surpoids, diabète, maladies cardiovasculaires, vieillissement cellulaire, la forte teneur en sucre de tous ces sodas et autres boissons de même type inquiètent fortement les médecins, les nutritionnistes, c’est pourquoi, il faut s’en méfier.

Un soda

Toutes ces bulles, ces goûts artificiels qu’affectionnent particulièrement les adolescents ne sont en fait que de véritables poisons pour l’organisme. Quant on sait qu’un litre de sodas équivaut à ingurgiter plus de vingt morceaux de sucre, environ plus de 500 calories, on comprends alors, qu’ils bénéficient d’une si mauvaise réputation. Le risque de surpoids est avéré, les sucres sont transformés en triglycérides qui consommés en excès se fixent sur la zone abdominale, d’où l’obésité.

Chaque adolescent vivant en Angleterre boirait en moyenne 234 canettes de sodas par an

C’est trois fois plus que la quantité recommandée, des propos mis en évidence par l’organisation Cancer Research. En ce qui concerne les enfants de 4 à 10 ans, la consommation serait de plus de 110 canettes par jour, pour les moins de trois ans, 70 canettes par jour. Ces chiffres sont catastrophiques, tout ce sucre ajouté ne peut avoir qu’à long terme que des conséquences de surpoids. L’organisation mondiale de la santé avait déjà tiré la sonnette d’alarme en octobre dernier , elle avait demandé aux gouvernements de taxer d’avantage tous ces produits plébiscités par la jeunesse d’au moins 20%.

Les enfants britanniques seraient parmi les moins actifs au monde

Cette révélation est publiée alors qu’une étude du congrès international concernant l’activité physique des petits Anglais. Une mère de famille vivant en Grande Bretagne a décidé il y a quelques mois de reprendre sa vie en main, grande consommatrice de sodas, plus de quatre litres par jour. En arrêtant ce trop plein de sucres ajoutés, elle a perdu plus de 50 kilos. Après s’être sortie de cette addiction, elle a aujourd’hui retrouvé un corps svelte. Une taxe de 20 centimes par litre aurait comme effet de prévenir plus de 3,7 millions de cas d’obésité au cours des dix prochaine années. C’est une véritable épidémie, le surpoids et l’obésité sont les facteurs de risque de décès au niveau mondial, 40 millions d’enfants de moins de 5 ans étaient en situation de surpoids en 2011, des chiffres qui ne font qu’augmenter au fil des années.

Un soda, Pixabay – Hans

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Consulter un médecin

Méningite C : un décès montre que cette infection peut être mortelle

En milieu de semaine, plus d’une quarantaine de personnes ont été prises en charge par …

Réagissez !