Accueil / Actualités / La Grèce est-elle sauvée ? Mais pour combien de temps

La Grèce est-elle sauvée ? Mais pour combien de temps

Les Européens ont finalement accepté d’aider la Grèce encore une fois, un accord a été conclu au bout de dix-sept heures de négociations houleuses. Ce nouveau plan d’aide a été accepté par Bruxelles lundi très tôt dans la matinée.

Alexis Tsipras pour la Grèce
Alexis Tsipras pour la Grèce / Crédit Photo : Wikipédia – FrangiscoDer

Les dirigeants de la zone euro se sont mis d’accord et à l’unanimité. Ce plan d’aide va renflouer les caisses de la Grèce à hauteur de quatre-vingts milliards d’euros durant ces trois prochaines années auquel il faut ajouter trente-cinq milliards d’euros du plan « Juncker » de relance des investissements. Cela va-t-il être suffisant pour redresser ce pays très fragile ? Cette somme est très importante, cela représente environ deux milliards d’euros par mois, mais ce prêt a un prix et il va être très cher pour le peuple grec, ce pays déjà confronté à de terribles restrictions budgétaires va devoir de nouveau se serrer la ceinture d’avantage, le pays va entrer dans une période très compliquée, la contrepartie de ce plan de sauvetage va plonger la population dans un marasme financier.

Alexis Tsipras avait refusé les mesures annoncées pour la Grèce

Le responsable de l’Union européenne a obtenu que le parlement grec rehausse la TVA d’ici le 15 juillet prochain, une réforme des retraites est également envisagée, un programme de privatisation de cinquante milliards a été décidé. Toutes ces mesures avaient été pourtant refusées par Alexis Tsipras et également par le référendum où les Grecs avaient voté un « non » massif, il faudra dorénavant attendre que toutes ces mesures soient votées pour que le plan d’aide se mette en marche.

Le sauvetage de la Grèce ne fait pas l’unanimité

François Hollande a-t-il joué un rôle important dans ce sommet européen visant à garder la Grèce dans l’union face à la position très ferme de l’Allemagne ? Le président de la République a été comme un médiateur, il a déclaré que le ministre grec avait fait « un choix courageux » selon La Croix. L’Assemblée nationale devra se prononcer sur ce plan de sauvetage dès mercredi. Sur internet, ces nouvelles restrictions ont créée bien des réactions en défaveur de l’Allemagne, certains internautes ont jugé ce plan d’aide comme une trahison pour le peuple grec, le ministre a-t-il été plus ou moins influencé à rester pour l’instant dans l’union Européenne ?

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Alcool

Le binge-drinking bouleverse le cerveau, même au repos, des jeunes s’y adonnant

Une hyper-alcoolisation, qualifiée de binge-drinking (dans notre langue de Molière, nous disons aussi « biture express » …

Réagissez !