LOADING

Type to search

Maisons de naissance : de nouvelles structures pour accoucher plus simplement

2 années ago
Share

L’expérimentation devrait voir le jour dans quelques mois, ces maisons de naissance, dont le terme est très évocateur, pourront accueillir les futures mamans qui le désirent très prochainement. Elles accoucheront dans des conditions moins orthodoxes et surtout moins médicalisées.

Grossesse

Grossesse / Crédit Photo : Pixabay – ekseaborn0

Depuis plus de deux ans, ce projet est en suspend, la sénatrice UDI-UC du Rhône avait proposé des mesures autorisant l’installation de maisons de naissance en France, l’Assemblée nationale avait adopté cette loi avec une large majorité en 2013, mais depuis pas grand-chose n’a avancé réellement. Le 1er août dernier, un décret annonçait enfin l’encadrement légal des maisons de naissance, durant les mois à venir ces endroits pourraient fleurir un peu partout à travers l’hexagone.

Dans les maisons de naissance, il n’y a pas de péridurale

Qui y a-t-il de particulier dans ces maisons de naissance ? Qu’est-ce qui les différencie des maternités ? Les femmes accouchent dans des structures autonomes et avec exclusivement des sages-femmes, elles seront présentes depuis le début et auront suivi la grossesse de la femme depuis la visite prénatale jusqu’à l’accouchement. Les femmes qui vont se diriger vers ces maisons accoucheront de façon plus naturelle, dans des endroits moins impersonnels. Les médecins et les anesthésistes sont absents de ces structures et pour celles qui auront choisi ce lieu il n’y aura pas de péridurale.

Des maisons de naissance déjà existantes à l’étranger

Les femmes qui sont suivies dans ces maisons de naissance ne présenteront pas de pathologies particulières. Les professionnels qui seront au côté des futures mamans devront suivre des formations très régulièrement, toutes les années, ils devront être réactifs face à d’éventuelles complications, des mises en situation d’urgence seront organisées.

Ces établissements encore inconnus en France existent dans d’autres pays comme l’Allemagne, la Belgique, le Canada, les États-Unis en font partie et les Pays-Bas également où 30% des femmes accouchent à domicile. La sénatrice qui a mis ce projet sur pied estime que les maisons de naissance pourront accueillir plus de 60.000 mamans, une autre façon de donner la vie, un peu comme à la maison.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *