Accueil / Actualités / Maisons de naissance : plusieurs obtiennent une autorisation à titre expérimental

Maisons de naissance : plusieurs obtiennent une autorisation à titre expérimental

L’expérimentation de neuf maisons de naissance est dorénavant opérationnelle. Ce sont des endroits où les femmes peuvent accoucher un peu comme à la maison, dans un cadre moins hospitalier, mais avec tout de même la présence de deux sage-femmes. Les femmes qui sont acceptées dans ce genre de structures sont celles qui ne présentent aucune grossesse pathologique. Ces neuf maisons de naissance ont été retenues à titre expérimental, ceci a été indiqué au journal officiel ce jeudi. Les maisons de naissances qui sont prêtes à accueillir les futures mamans sont à consulter sur Ladepeche.

L’expérimentation de ces maisons de naissance avait reçu le feu vert du parlement à la fin de l’année 2013, ces structures reçoivent les femmes qui désirent accoucher plus simplement sans avoir l’impression d’être à l’hôpital, elles sont tenues par des sage-femmes diplômées, mais pour que ces maisons puissent être validées, il faut qu’elles soient situées près d’une maternité dès lors que l’urgence est constatée soit pour la mère ou pour l’enfant. Ces lieux d’accueil suivent les femmes dès le début de la grossesse jusqu’à l’accouchement, les sages femmes qui assurent le fonctionnement de ces établissements sont entièrement responsables d’un point de vue médical.

Des maisons de naissance ouvrent leurs portes pour une expérimentation

Les accouchements sont réalisés dans un cadre faiblement médicalisé, la maison de naissance n’a pas le statut d’établissement de santé. La maison de naissance doit pouvoir organiser le dépistage obligatoire de certaines pathologies du nourrisson comme la mucoviscidose. Ces structures existent déjà dans plusieurs pays, l’Espagne, l’Italie et l’Allemagne accueillent les futures mamans dans ces lieux plus conviviaux. L’association nationale des sage-femmes libérales qui se bat déjà depuis de longues années pour leur ouverture a expliqué dans un communiqué que cette expérimentation de ces neuf maisons de naissance en France n’était qu’un premier pas.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Précarité

La précarité reste un frein aux soins, ce 17 octobre est marqué par la journée mondiale de refus de la misère

Malheureusement, la précarité n’a cessé de croître ces dernières années, malgré les progrès, tous ceux …

Réagissez !