Accueil / Actualités / Mal de dos : 9 Français sur 10 sont malheureusement affectés

Mal de dos : 9 Français sur 10 sont malheureusement affectés

Le mal de dos touche des millions de personnes en Europe, plus de 90% de la population française en est atteinte, parfois, il  représente une cause importante d’incapacité, il peut avoir différents déclencheurs. La sédentarité est un facteur à risque du mal de dos. Selon une toute nouvelle étude, 9 Français sur 10 souffriraient de cette pathologie, plus de 38% des individus ont déjà été confrontés à un mal de dos plus de dix fois au cours des cinq dernières années. Ces chiffres relayés ce lundi ont été réalisés par OpinionWay pour Vexim (une société de dispositifs médicaux spécialisée dans la microchirurgie innovante du dos).

Mal au dos

Le mal de dos n’est pas une pathologie de la vieillesse, un problème commun à de nombreuses personnes

Ce fléau touche plus particulièrement les femmes avec 61% contre 39% pour les hommes. Il existe de nombreux types de mal de dos, douleurs aux cervicales, aux lombaires, du milieu du dos, le long du trajet du nerf sciatique, celles du bas du dos. La proportion de personnes souffrant n’a fait qu’augmenter ces vingt dernières années. Afin de les aider, plusieurs types de prises en charge sont disponibles, il faut veiller à ne pas être victime de surconsommation d’antalgiques, d’anti-inflammatoires. La pratique de certaines activités physiques peuvent aider à combattre ce mal, des muscles solides assurent en effet un maintien efficace de la colonne vertébrale. Le yoga est une manière douce qui se révèle être idéale pour prévenir les douleurs au dos ou décontracter la colonne.

Le mal de dos peut se soigner mais seulement 22% des personnes interrogées sont satisfaites des traitements mis sur le marché

Plus de 52% optent pour des médicaments, quant aux jeunes, ils ne sont pas épargnés, plus d’un tiers d’entre eux souffrent en silence ne cherchant pas à consulter. Le stress avec 13%, les mauvaises positions avec 48% et l’alimentation avec 7% sont des facteurs aggravants selon l’institut parisien du dos, c’est la première cause d’arrêt de travail, d’invalidité des moins de 45 ans. Notre mode de vie est responsable de l’augmentation de cette pathologie, mais nous sommes très nombreux à prendre notre mal en patience alors qu’il existe des solutions pour y remédier. Le mal de dos reste mal dépisté, donc mal pris en charge. Il est important de souligner qu’il n’est pas spécifique aux seniors, ce n’est en aucun cas un signe du vieillissement.

Mal au dos, Pixabay – typographyimages

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Soleil

L’allergie au soleil ou lucite estivale est plus fréquente qu’on ne le croit

Cette manifestation cutanée touche autant à la plage l’été que sur les pistes de ski …

Un seul commentaire

  1. Merci pour cet article de qualité, c’est vrai que la sciatique est souvent difficile à gérer… j’ai testé il y a quelques mois un système qui a plutôt bien marché pour moi car cela a soulagé quasi complètement ma sciatique, je me permets de vous laisser le lien du site qui parle de cette méthode pour apprendre à guérir de la sciatique depuis chez soi. Bonne journée les internautes

Réagissez !