Accueil / Actualités / Méningite : à Nancy, un pharmacien décède brusquement

Méningite : à Nancy, un pharmacien décède brusquement

La méningite est la cause du décès de ce pharmacien de Nancy. Il a trouvé la mort quelques heures après la déclaration des 1ers symptômes.

Méningite
Méningite

La méningite est une inflammation des méninges et les premiers symptômes ont été ressentis à Nancy par un pharmacien âgé de 27 ans. Cette maladie demande une attention particulière puisque des complications peuvent avoir lieu comme une hypotension artérielle ou encore un sepsis (infection générale grave) accompagné de fièvre, de tachycardie… L’ARS (Agence Régionale de Santé) a révélé qu’un pharmacien avait trouvé la mort après avoir été atteint par une méningite foudroyante de type C. Après avoir fait part des premiers symptômes, cet homme a été admis à l’hôpital et il est rapidement tombé dans le coma.

Une méningite foudroyante à Nancy tue un pharmacien

Le pharmacien de Nancy a été en contact avec plusieurs personnes qui ont été mises sous surveillance au vu des conséquences de la méningite. Un traitement antibiotique a donc été effectué et un homme de 28 ans a également été admis au CHU de Nancy. Les causes de la méningite sont multiples puisqu’il peut s’agir d’un virus, d’une bactérie ou d’un parasite dans les cas les plus rares. Le risque de contamination serait toutefois très faible selon l’ARS de Lorraine, mais un numéro vert (0800.25.50.25) a été mis en place pour les personnes qui ont pu être en contact avec la victime selon une précision de l’Est Républicain.

Le risque à Nancy de contamination pour la méningite est faible

Il faut noter qu’avant de décéder de la méningite à Nancy, le pharmacien avait pu être en contact avec de nombreuses personnes puisque la semaine dernière, il avait participé au « Cabaret Rouge » organisé à Maxéville. Cet évènement avait rassemblé plusieurs milliers de visiteurs, mais l’ARS a précisé que la contamination était faible puisque le méningocoque ne reste pas dans l’air ni dans les objets. Pour être atteint par la maladie, il faut avoir des contacts étroits avec notamment des postillons ou une présence répétée et prolongée.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Une punaise de lit

CHU de Nantes : des punaises de lit s’invitent aux urgences

Le CHU de Nantes, plus précisément son service des urgences, a été la proie d’une …

Réagissez !