Mohammed Abou Khdeir : à 16 ans, ce Palestinien a été brûlé vif

Mohammed Abou Khdeir était un jeune adolescent palestinien qui a été assassiné il y a quelques jours. L’autopsie a révélé qu’il avait été brûlé vif.

Mohammed Abou Khdeir
[/media-credit] Mohammed Abou Khdeir
Mohammed Abou Khdeir a été enlevé mardi soir alors qu’il se trouvait à Jérusalem-Est dans le quartier de Chouafat. Quelques heures plus tard, la famille de ce jeune Palestinien âgé de 16 ans a retrouvé le cadavre de cet enfant à l’ouest de la ville à proximité d’une forêt. Les premiers éléments de l’enquête ont montré que le corps avait été brûlé, mais l’autopsie a donné davantage d’informations. Le procureur général, Mohammad Al-Oweiwi a révélé que Mohammed Abou Khdeir avait de la fumée dans ses poumons.

Mohammed Abou Khdeir aurait bu du carburant

Par conséquent, lorsque les agresseurs ont mis le feu à son corps, Mohammed Abou Khdeir était encore en vie. Les premiers éléments de l’enquête précisent donc que le jeune Palestinien âgé de 16 ans a été brûlé vif par ses bourreaux. Le procureur a également signifié que le corps médical avait retrouvé une lésion au niveau de la tête de Mohammed Abou Khdeir, mais elle n’est pas à l’origine de son décès. En parallèle, le ministre palestinien a été outré par ce décès, car le corps de ce jeune garçon était brûlé à l’intérieur et à l’extérieur. Par conséquent, Mohammed Abou Khdeir aurait sans doute été forcé de boire du carburant. Les funérailles du jeune garçon ont débouché sur des affrontements entre les deux communautés, car ce meurtre serait lié à une précédente affaire.

Il s’agirait d’un acte de représailles

En effet, l’enlèvement de Mohammed Abou Khdeir serait un acte de vengeance. Ce dernier aurait été réalisé après le meurtre de trois jeunes Israéliens, mais les forces de l’ordre ne souhaitent, pour l’instant pas confirmer le rapprochement au vu de la tension qui réside entre les deux communautés. Les trois Israéliens avaient disparu alors qu’ils faisaient de l’auto-stop.

Partagez notre article !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur skype
Skype
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Continuez la lecture !