Accueil / Actualités / Mohammed Abou Khdeir : à 16 ans, ce Palestinien a été brûlé vif

Mohammed Abou Khdeir : à 16 ans, ce Palestinien a été brûlé vif

Mohammed Abou Khdeir était un jeune adolescent palestinien qui a été assassiné il y a quelques jours. L’autopsie a révélé qu’il avait été brûlé vif.

Mohammed Abou Khdeir
[/media-credit] Mohammed Abou Khdeir
Mohammed Abou Khdeir a été enlevé mardi soir alors qu’il se trouvait à Jérusalem-Est dans le quartier de Chouafat. Quelques heures plus tard, la famille de ce jeune Palestinien âgé de 16 ans a retrouvé le cadavre de cet enfant à l’ouest de la ville à proximité d’une forêt. Les premiers éléments de l’enquête ont montré que le corps avait été brûlé, mais l’autopsie a donné davantage d’informations. Le procureur général, Mohammad Al-Oweiwi a révélé que Mohammed Abou Khdeir avait de la fumée dans ses poumons.

Mohammed Abou Khdeir aurait bu du carburant

Par conséquent, lorsque les agresseurs ont mis le feu à son corps, Mohammed Abou Khdeir était encore en vie. Les premiers éléments de l’enquête précisent donc que le jeune Palestinien âgé de 16 ans a été brûlé vif par ses bourreaux. Le procureur a également signifié que le corps médical avait retrouvé une lésion au niveau de la tête de Mohammed Abou Khdeir, mais elle n’est pas à l’origine de son décès. En parallèle, le ministre palestinien a été outré par ce décès, car le corps de ce jeune garçon était brûlé à l’intérieur et à l’extérieur. Par conséquent, Mohammed Abou Khdeir aurait sans doute été forcé de boire du carburant. Les funérailles du jeune garçon ont débouché sur des affrontements entre les deux communautés, car ce meurtre serait lié à une précédente affaire.

Il s’agirait d’un acte de représailles

En effet, l’enlèvement de Mohammed Abou Khdeir serait un acte de vengeance. Ce dernier aurait été réalisé après le meurtre de trois jeunes Israéliens, mais les forces de l’ordre ne souhaitent, pour l’instant pas confirmer le rapprochement au vu de la tension qui réside entre les deux communautés. Les trois Israéliens avaient disparu alors qu’ils faisaient de l’auto-stop.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Forêt

Une Américaine de 26 ans perdue dans les bois en Alabama aux Etats-Unis a réussi à survivre

Après plusieurs semaines d’errance, cette jeune femme s’était égarée dans une zone qui lui était …

3 commentaires

  1. Il semblerai d’après les informations qui courent par ci par là (à prendre avec beaucoup de prudence aussi) que le jeune Mohammed Abou Khdeir était homosexuel, et que cela serait donc très probablement un « crime d’honneur » dû à la famille, et le supplice que ce garçon a subi est d’ailleurs bien le mode opératoire habituel dans ce genre d’affaires …
    Les crimes d’honneurs sont très fréquents chez les palestiniens.

  2. Cette affaire doit être prise avec beaucoup de prudence:

    – seuls les palestiniens accusent les israéliens d’avoir assassiné cet ado de la sorte en représailles suite aux trois jeunes israéliens enlevés et assassinés par les palestiniens, or on sait qu’en guerre toute les récupérations de fait divers, même purement internes, sont bon pour être récupéré et accuser le camps d’en face, et on sait que le Hamas ne recule devant rien car il est coutumier dans l’utilisation d’enfants de leur propre camps comme boucliers humains comme dans cette vidéo: http://www.dailymotion.com/video/x80gem_hamas-utilisant-des-enfants-comme-b_news
    – brulé vif une personne de la sorte (c’est un ado de 16ans, plus considéré comme un enfant dans le monde arabe, et il n’est plus le gamin de 10ans que l’on voit sur cette photo trompeuse) est une « coutume » arabe dans leur code d’honneur, encore active en Palestine, souvent réservé à un membre de la famille soit infidèle si c’est une femme, soit homosexuel ou apostat si c’est un garçon, entre autres motifs possibles, cela se fait généralement en famille dans la discrétion pour « laver l’honneur » de la famille et celle ci cherche généralement ensuite à cacher ce geste ainsi que ses raisons, si le corps est découvert il est fréquent que la famille parle d’un meurtre et en profite souvent, dans le cadre du conflit avec les israéliens cela est automatique, pour accuser le camps d’en face, cela fait une pierre deux coups: ils se débarrassent d’un membre de la famille « déshonorant » pour eux et ils accusent le camps d’en face et tout le monde collabore même ceux qui savent, il règne une omerta sur ces choses là. Un indice: c’est la famille elle même qui a retrouvé le corps.
    – dans le cas où il a bien été tué en représailles, il faut considéré que c’est un jeune homme de 16ans, donc déjà un guerrier aguéri en Palestine, et qu’on peut faire l’hypothèse qu’il est peut être impliqué dans la précédente affaire et qu’ils n’aurait pas été choisi au hasard.

    Bref il faut beaucoup de prudence dans l’interprétation de ce genre d’affaire dans cette joyeuse contrée.

  3. Toutes les sociétés multi-ethniques et/ou multiculturelles dans le monde sont violentes, riches ou pauvres, tout comme le devient la France.

Réagissez !