OGM : les tests de toxicité ne seraient pas fiables

Les OGM sont souvent au cœur d’une polémique et cette fois c’est la nourriture des rongeurs qui s’avère être problématique. Les tests de toxicité ne seraient pas fiables, car ils seraient faussés.

Une souris
Une souris / Crédit Photo : Pixabay – Unsplash

Pour ceux qui ne le savent pas, les OGM sont des organismes qui ont été modifiés. De ce fait, l’intervention humaine a changé le patrimoine génétique et ces méthodes sont souvent critiquées par les défenseurs de la nature et même des animaux. Jusqu’à maintenant, l’unanimité n’a pas été au rendez-vous pour les OGM, mais des tests de toxicité venaient rassurer les consommateurs notamment sur l’utilisation des produits chimiques. Or, une revue très connue dans le monde médical nous apprend que finalement les tests ne seraient pas fiables, car ils seraient faussés.

Un professeur démontre que les tests pour les OGM sont inutiles

L’auteur de cette étude, le Professeur Gilles Éric Séralini estime que l’état d’urgence doit être lancé. Il pense que de nouveaux tests doivent être réalisés, car les résultats des précédents ne peuvent pas être pris en compte. Déjà il y a trois ans, il avait tiré la sonnette d’alarme en révélant que les tests pour évaluer les OGM mis sur le marché et la toxicité de certains produits ne pouvaient pas être pris en compte. Il a donc décidé d’appuyer à nouveau sa thèse dans la revue Plos One en prouvant cette fois ses dires.

La nourriture des rats aurait faussés les tests pour les OGM

Les résultats sont surprenants, voire inquiétants, car ils montrent que l’alimentation des rats aurait joué un rôle dans la réalisation des tests et cette nourriture serait à l’origine de nombreux problèmes. Elle aurait donc faussé les tests et elle prouve que le professeur n’avait pas tort. À l’époque, les scientifiques étaient convaincus que les tumeurs développées étaient en lien avec un code génétique. Or, dans cette étude, il montre via 13 échantillons que la nourriture est en cause et le professeur a mis en évidence un nombre important de produits susceptibles d’être nocifs pour les humains.

Partagez notre article !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur skype
Skype
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Continuez la lecture !