Accueil / Actualités / La peur du dentiste pour 48% des Français

La peur du dentiste pour 48% des Français

Le dentiste est considéré par de nombreuses personnes comme le médecin qui fait mal, un passage difficile pour la plupart d’entre nous et c’est souvent au dernier moment lorsque la douleur devient insupportable, qu’aller chez le dentiste devient nécessaire.

Les femmes sont plus angoissées par un rendez-vous chez le dentiste

Pourquoi les Français ont-ils peur de ce spécialiste ? Une étude réalisée par Opinion Way pour le site internet Doctolib a essayé de mieux comprendre la réaction des patients et la relation qu’ils entretenaient avec leur dentiste. Les femmes et les hommes sont-ils égaux devant cette peur de prendre un rendez-vous, de pousser la porte  et de s’asseoir sur le fauteuil maudit ? Il semblerait qu’au vu des résultats de cette étude, les femmes seraient les plus angoissées avec 55%, les 25-34 ans 54% et 48% des Français vivent de façon paniquante les rendez-vous chez le dentiste.

Les seniors ont perdu cette peur du dentiste

La peur de la douleur est sans doute une des raisons essentielles qui donne aux Français une mauvaise opinion du dentiste. Le stress qui s’empare de certaines personnes à l’approche de l’instant fatidique du rendez-vous, nombreux sont ceux qui annulent au dernier moment. Une personne sur cinq, soit 17%, reporte le rendez-vous à une date ultérieure. Les jeunes sont les plus concernés, quant aux personnes âgées, le comportement est radicalement différent, car ils ont appris avec le temps, les soins dentaires, les bienfaits, l’utilité et la maîtrise des douleurs.

40% des Français estiment que les soins dentaires sont trop onéreux

Quatre Français sur dix ne vont pas chez le dentiste pour diverses raisons, peur bien sûr, mais également pécuniaire, les soins coûtent très cher, et certains attendent que la maladie évolue avant de se rendre en consultation, seulement 36% des Français sont conscients des problèmes que peut entraîner le manque de soins bucco-dentaire sur la santé générale. Avant tout de chose, il faut procéder à deux brossages par jour d’au moins deux minutes à chaque fois et une fois par an consulter un dentiste par précaution. Cela peut éviter des dépenses conséquentes. L’UFSBD propose que les produits d’hygiène bucco-dentaire soient considérés comme des produits de première nécessité et qu’ils bénéficient d’une baisse de TVA. Il existe des façons pour mieux appréhender la visite chez le dentiste, la musique ambiante, un aquarium dans la salle d’attente, une bougie parfumée, mais il faut tout de même mettre en évidence que, pour 40% des Français, les soins dentaires coûtent trop cher.

Dentiste, Pixabay – jarmoluk

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Sexe

La définition délicate de la durée normale d’un rapport sexuel

Quelle est la durée normale d’un rapport sexuel ? Un rapport, qui en appelle à …

Réagissez !