Accueil / Actualités / Les pollens reviennent, les bouleaux responsables d’allergies

Les pollens reviennent, les bouleaux responsables d’allergies

La floraison des bouleaux va continuer et procurer son lot d’allergies, le pollen dans l’air va augmenter au fil des jours et après les maladies hivernales, il va falloir prendre son mal en patience, racheter des boites de mouchoirs, car les bouleaux et autres cyprès, platanes vont prendre le relais.

C’est le retour des symptômes désagréables

Ces informations ont été relayées par le réseau national  de surveillance aérobiologique (RNSA). Les habitants du nord et de l’est de la France seront les premiers à souffrir d’allergies dès ce week-end. La pluie jusqu’à lors avait limité les dégâts, mais le soleil prévu en fin de semaine devrait aggraver la situation. La nature s’était endormie avec l’hiver, mais le printemps a fait resurgir tous les problèmes liés à cette saison. Toutes les personnes qui souffrent d’allergies voient avec l’arrivée du printemps le retour de la galère, les éternuements, le nez qui coule, les yeux qui pleurent, les démangeaisons suite aux multiples rougeurs.

20% des enfants sont touchés par des allergies en France

Les allergies peuvent également provoquer des inflammations plus importantes, telles que de l’asthme, des rhinites et de la conjonctivite. Les allergies sont en constante augmentation dans notre pays, il y a de plus en plus de personnes qui souffrent de ce genre de désagréments, 30% de la population adulte et 20% d’enfants seraient directement concernés par les allergies aux différents pollens. L’hiver a été particulièrement doux et c’est un facteur aggravant, du fait des températures douces, la végétation s’est développée bien plus tôt cette année et, dans le nord de la France, les pollens de graminées font déjà leur apparition, des informations relevées par la présidente de la RNSA. Comment peut-on éviter tous ces désagréments, existe-t-il des solutions pour limiter les dégâts ?

Quelques astuces pour enlever les pollens

La méthode qui semble la plus logique, c’est fermer les fenêtres et ne pas sortir lorsqu’il fait beau, mais bien évidemment c’est plus facile à dire qu’à faire. Les spécialistes recommandent après chaque sortie de se laver les cheveux, de prendre une bonne douche le soir afin d’éliminer tous les pollens qui se déposent sur la chevelure, il faut également traiter les premiers symptômes pour éviter que l’allergie s’installe. Il existe des médicaments antihistaminiques qui soulagent, mais qui ne guérissent pas, la méthode la plus efficace reste la désensibilisation pour les cas les plus graves.

Pollen, Pixabay – Hietaparta

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Sexe

La définition délicate de la durée normale d’un rapport sexuel

Quelle est la durée normale d’un rapport sexuel ? Un rapport, qui en appelle à …

Réagissez !